#19 - La sexualité qui transforme la vie, témoignage de Caroline Atlas (FR)

47:35
 
Partager
 

Manage episode 297749768 series 2952815
Par Love Health Center and Olivier Mageren, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Une sexualité qui nous appelle à nous questionner pour ensuite s'éveiller. Partie d'expériences décevantes. Apprendre à dire non. Faire face au regards des hommes. "Même me donner droit au plaisir, je n'avais pas conscience que ça existait."

Caroline vous partage son parcours d'appropriation de sa sexualité, de son énergie sexuelle, de sa créativité.

"Long chemin de reconstruction. J'ai compris que je pouvais être bien et heureuse."

L'apprentissage du yoga kundalini fut fondamental pour Caroline. Plus je me connais moi-même, plus je suis en moi, plus je suis forte, plus je rayonne, plus je suis protégée. Moins une action extérieure va pouvoir me destabiliser.

1:39 - En quoi ta sexualité est une source d'éveil pour toi? Quels ont été les ingrédients et étapes qui ont permis cette transformation ?

1:50 - Étonnamment, pour moi ce n'a pas été une sexualité géniale qui a transformé ma vie, mais plutôt le contraire. Pas du tout éduquée. Mal dans ma peau. Timide, pas en accord avec le monde.

3:18 - Vers 20 ans ma sexualité est toujours au même point, parfois du plaisir mais pas transcendant. Je n'osais pas m'exprimer. Dire quels étaient mes besoins. Je faisais des expériences. Sans savoir guider les hommes vers ce dont j'avais besoin.

4:15 - Je n'avais pas conscience que ce n'était pas des expériences nourrissantes. Les hommes étaient intéressés par l'acte mais pas par moi.

5:05 - Deuxième phase auto-destructrice : enchainer les expériences. Fière de soi, les sensations d'avoir le contrôle.

6:00 - Élément déclencheur : Amoureuse d'un homme qui me quitte. Le choc amoureux.

7:17 - Voyage et ascension en Argentine. Seule femme parmi 6 hommes. Confrontée à la rudesse de la nature. J'ai senti 6 hommes se dirent : on va la violer ! Réelle peur.

8:50 - J'ai découvert le yoga Kundalini et c'est là que mon parcours a commencé. Cette pratique m'a permis de transcender l'énergie sexuelle, énergie de vie. J'ai commencé à me respecter, m'aimer, à être plus créative.

9:27 - Le yoga est au-delà de la tête. Je n'avais aucune question à me poser. Je voyais que je réagissais différemment à la vie, je me positionnais différemment. J'ai eu besoin de m'affirmer face aux hommes.

10:07 - Relation non fondée sur le respect et bienveillance. Stop ! Je décide de me respecter. C'est à ce moment que j'ai commencé à vivre des relations sexuelles plus harmonieuses.

10:45 - Quand on se guérit soi-même, on guérit sa lignée familiale, lignée des femmes, des hommes, l'inconscient collectif.

11:20 - Oser dire NON quand ça va pas. Plutôt que d'obéir et subir.

12:20 - Je suis une femme et je vais respecter mon énergie. Ne pas accepter un acte sexuel quand ça ne me convient pas. Respect, écoute, accueil. Apprendre à dire que j'ai dire j'ai besoin de cela.

13:25 - Le poids de la culpabilité, culpabilité de la religion. L'acte sexuel n'est pas fait pour le plaisir.

13:40 - Éveil via des expériences désastreuses, je ne me sentais pas bien après l'acte sexuel. Nourrie, complète, épanouie. Ces expériences m'ont amené sur un chemin. Remonter quand on est au fond du trou. Respect de l'énergie sexuelle de la femme.

16:05 - Je pense que les premiers actes sexuelles sont très importants pour tous être humains.

17:00 - A l'adolescence, j'ai tellement ressenti le regard des hommes que je me suis sentie très mal. Envie de me cacher. Devenue masculine pour ne plus subir le regards des hommes plus âgés. Sentiment d'être sans défenses. Je ne savais pas me défendre, je me laissais faire.

18:10 - Même me donner droit au plaisir, je n'avais pas conscience que ça existait.

18:20 - Ce fut un chemin de reconstruction. J'ai compris que je pouvais être bien et heureuse.

18:45 - A 30 ans, j'avais plus d'énergie et de confiance en moi pour affronter le regards des hommes.

19:15 - En France les hommes ont tendance à inviter à diner en espérant que ça terminera au lit.

20:25 - Mes relations sexuelles m'ont permis de de dire "réveilles-toi".

21:20 - Premier cours de yoga kundalini.

23:45 - Trop de pensées peut créer de l'angoisse. Suite à une expérience, je me dis que la vie a un sens caché que je ne connaissais pas.

24:50 - Le propre de la sexualité, c'est la magie. C'est retrouver la magie de la vie. Le yoga m'a permis de reconnecter le sens caché derrière les choses.

25:40 - Au Brésil, les gens ont une vie sociale et spirituelle.

26:45 - Tout mes ressentis sont normaux, j'ai cette partie là mais aussi je peux vivre cela dans ma vie de tous les jours.

27:45 - Développer les capacités de vivre des relations sexuelles sereines. Oui, j'ai le droit. Ressenti du touché de la peau.

28:05 - La réalité des femmes dans la rue. Les femmes se sentent agressées et non respectées pour ce qu'elles sont.

30:25 - Ce qui m'a libéré. 1) Récupérer de l'énergie. Alors on fait plus de chose on se sent mieux. On développe l'intuition. 2) Aller à la rencontre de nos peurs, pour se connaitre, se reconnaitre. Gain en assurance. Sans perdition d'énergie.

31:25 - Si la femme n'est pas capable de rester en elle, elle perd de l'énergie.

31:45 - Exemple d'une expérience d'une personne dans un stage. Accolade non consciente. Si l'homme se décharge, les femmes ne se sentiront pas bien. Et elles se vident de leur énergie.

33:55 - Apprentissage du yoga Kundalini. Plus je me connais moi-même, plus je suis en moi, plus je suis forte, plus je rayonne, plus je suis protégée. Moins une action non va pouvoir me déstabiliser.

34:30 - Inviter chaque femme à prendre conscience de qui elle est.

35:00 - Plus je m'aime, plus je sais qui je suis, plus je suis incarnée dans mon corps, plus je rayonne, et moins je suis impactée par l'extérieur.

35:40 - Je pensais que j'avais un problème avec les baisers.

36:55 - J'ai appris à pouvoir dire non. C'est fondamental.

37:11 - La sexualité est un acte créateur, C'est la créativité de la vie. Choix des pensées, émotions, actes.

38:00 - Tellement de femmes se laissent faire et se sentent femmes objets.

38:40 - Capacité à savoir ce qu'on veut. Sinon, arrive la frustration de ne pas être nourrie.

39:30 - Capacité à développer l'intimité dans le couple. Et développer la communication.

41:50 - Même pour moi aujourd'hui ça peut être difficile de dire non. C'est tellement ancré dans la culture où tout était permis pour l'homme et la femme d'obéir. C'est plus compliqué que cela que d'oser dire non.

43:18 - Ça demande de la force, de la conviction, d'apprendre à se connaitre, d'apprendre à se respecter.

28 episodes