Jérôme Sans — Directeur artistique et créateur d’institutions — Une approche pionnière et transversale de la culture et de l’exposition.

1:26:53
 
Partager
 

Manage episode 346414741 series 2427480
Par Adrien Garcia, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

>>>>>>>>>> À l’occasion de la sortie de ma formation “Le Nouveau Modèle™ : Le guide pour créer et lancer sa marque en partant de zéro”, Vous bénéficiez de 200,00 euros offerts jusqu’au 17 novembre 2022 :) <<<<<<<<<<<<<<

Du rythme, de l’âme, une vibration, un discours : tels sont les ingrédients nécessaires pour une exposition réussie selon Jérôme Sans, curateur, directeur artistique et directeur d’institutions.

Reconnu pour avoir co-fondé le Palais de Tokyo, dirigé l’Ullens Center for Contemporary Art (UCCA) à Pékin ou encore le magazine l’Officiel Art, Jérôme Sans est un véritable outsider que rien ne prédestinait à ce milieu. C’est grâce à son approche innovante de l’art et de ses espaces d’exposition qu’il a su réinventer à de multiples reprises, la façon dont le public et les institutions appréhendent les œuvres d’art.

« Une bonne exposition, c’est une exposition qui a du rythme, une âme, une vibration et un discours. S’il y a juste un discours, c’est un peu plat, s’il y a juste une vibration, c’est sympathique. Une bonne exposition, ça doit vous secouer un petit peu. »

Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :

  • Présentation de Jérôme Sans
  • Son parcours scolaire
  • Son entrée dans le monde de l’art
  • Pourquoi il n’est pas devenu artiste
  • Ses voyages aux États-Unis, à Londres et en Asie
  • Comment lui et Nicolas Bourriaud ont cofondé le Palais de Tokyo
  • La particularité de ce centre d’art
  • Comment les artistes sont sélectionnés
  • Comment faire sa place dans la monde de l’art
  • Pas de succès sans catastrophe
  • Qu’est-ce qu’une bonne exposition
  • Comment préparer une bonne interview
  • Qui il souhaiterait entendre dans ce podcast

« En général, les programmations des institutions sont faites 3 à 5 ans à l’avance : en fonctionnant ainsi, vous ne pouvez pas être un miroir de ce qui se passe en direct. [Avec le Palais de Tokyo] nous voulions avoir cette réactivité, cette proximité avec l’actualité, comme un quotidien. »

« Ce qui m’intéresse, c'est de créer des outils qui seront ensuite utilisables par d’autres. »

« On mélangeait en permanence des choses que l’on avait pas prévu avec des choses que l’on avait prévu : notre programmation n’était pas rigide, mais flexible. Il y avait toujours une place pour autre chose. »

N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com

Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode

Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !

Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !

Références:

492 episodes