#164 — Créer en collectif avec Etudes, Seasonly et Maximum — Talk Changeons de Mode aux Galeries Lafayette

57:18
 
Partager
 

Manage episode 272115725 series 2427480
Par Adrien Garcia, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Cette semaine dans Entreprendre dans la mode, je me suis rendu aux Galeries Lafayette Haussmann pour animer le Talk "Créer en collectif" dans le cadre de l'initiative "Changeons de mode" des Galeries Lafayette. Du beau monde autour des micros : Aurélien Arbet et José Lamali, Co-fondateurs de Études Studio, Romée de la Bigne, Armand Bernoud et Basile De Gaulle co-fondateurs de Maximum, Paul Petit et Céline Perrin, managing director et head of studio de Seasonly. Qu’ils soient dans le design, la mode, ou la beauté, ils ont construit leur modèle entrepreneurial en collectif. Ils nous parlent de leur vision du collectif, des challenges qu’ils rencontrent et de leur prise de décisions. Ensemble, ils fédèrent leur énergie créative autour d’une même passion.

« Travailler à plusieurs nécessite beaucoup de communication, d’évoluer ensemble et ça, il n’y a pas de méthode. Ça demande de beaucoup parler, de passer beaucoup de temps ensemble, d’écouter, de doser son appréciation. » Aurélien Arbet

« Le collectif demande une grande agilité mais je dirais qu’il faut aussi accepter de se tromper parce qu’on va parfois développer des idées ou des expériences qui ne marchent pas du tout, qui nous semble être une très bonne idée sur le moment et qu’on va tester. C’est cette phase de test qui pour moi est dans l’ADN du collectif » Céline Perrin

Ce que vous allez apprendre dans l’épisode :

  • Ce que Études, Maximum et Seasonly vendent en plus de leurs produits
  • Le collectif sous toutes ses formes
  • Le collectif assumé comme une démarche transparente
  • Les limites du collectif
  • Apprendre à travailler en collectif
  • Les deadlines au service du collectif
  • Le collectif se ressent à travers la marque / La marque à l’image du collectif
  • Le collectif est accessible à tous

« La difficulté est d’arriver à durer sous la forme du collectif. » Aurélien Arbet

« À plusieurs, avec différentes sensibilités, avec différentes envies, on arrive à échanger, à faire quelque chose qui nous semble plus juste par rapport à ce qui se passe actuellement. Une parole plus transparente, plus réelle du fonctionnement d’une marque. » Aurélien Arbet

Références :

Études https://www.etudes-studio.com

Maximum https://www.maximum.paris

Seasonly https://seasonly.fr

287 episodes