Harcèlement psychologique

8:49
 
Partager
 

Manage episode 275179179 series 2798659
Par Thérèse Thémélis, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Aujourd’hui à Éclair de Génie, je vous parlerais du harcèlement psychologique ou sexuel définit par les Normes du travail. Je me suis rendue compte que c’est un élément très floue en ce qui a trait aux comportements à reconnaître pour déterminer ce qu’est le harcèlement. Surtout, il est important de de comprendre vos responsabilités en tant qu’employeur.

Ici Thérèse Thémélis, Consultante Sénior en gestion des ressources humaines chez Thémélis RH Solutions Inc.
Depuis le 1er janvier 2019, le gouvernement du Québec impose à toutes les organisations de la province d’intégrer une politique et une procédure de harcèlement psychologique et sexuel. Mais avant de parler de cet élément, définissons ce qu’est le harcèlement.

Wikipédia définit le Harcèlement comme étant « un enchaînement d'agissements hostiles répétés visant à affaiblir psychologiquement la personne qui en est la victime ». Laissez-moi vous donner un exemple vécu. Une amie, appelons-la Marie, me raconta sa situation au travail : Marie venait d’être assigné en tant que nouvelle surveillante à son école primaire. Elle avait été muter de son poste temporaire de bibliothécaire pour un emploi plus stable auprès des élèves. À son arrivée, elle n’avait pas obtenu une formation claire sur ses fonctions et ne connaissait pas non plus son ou sa responsable. Sachant ça, ses collègues en profitèrent pour lui demander de faire les tâches les plus ingrates. De plus, elles lui donnaient des ordres sans respecter la hiérarchie.

Après quelques semaines, Marie se rendit compte que ce n’était pas normal d’avoir autant de personnes responsables de son poste. Après s’être renseignée, elle rencontre finalement sa cheffe. Marie lui spécifie qu’elle ne prendrait des ordres que d’elle et non de ses collègues. Sur ce, elle informa les surveillantes que désormais, seule sa superviseure lui donnera des tâches en fonction de ses responsabilités. Ceci provoqua une frustration.

Malheureusement, les surveillantes se mirent à l’ignorer. Sur l’heure du dîner, elles l’empêchèrent de s’asseoir à leur table. Lorsque Marie tentait d’obtenir du soutien dans certaines situations, comme avec les enfants par exemple, ses collègues se détournèrent intentionnellement. Aucune aide, aucune intention de collaborer avec Marie. Au cours des prochains mois, Marie était repoussée de tout part. Sur son heure de dîner, elle s’installait aux toilettes pour éviter les regards hostiles. Elle intervenait de moins en moins auprès des cas difficiles avec les élèves afin de ne pas se retrouver seule pour les gérer. Son comportement s’altérait : elle devenait anxieuse, elle avait de la difficulté à gérer sa vie personnelle et ne dormait plus. Son sujet constant ne tournait qu’à propos de ce qu’elle vivait à son travail. Ceci engageait la voie vers la dépression et le Burn out.

Lors d’une rencontre entre amie, Marie m’a fait part de son problème. Quand je lui ai définit sa situation comme étant du harcèlement psychologique, ses yeux se sont allumés. Elle était heureuse de comprendre ce qui lui arrivait et d’y apposer une étiquette. Je lui expliquais la Loi des Normes du travail et les procédures en conséquence.

La Loi dit :

« Le harcèlement psychologique ou sexuel au travail est une conduite vexatoire qui se manifeste par des comportements, des paroles ou des gestes répétés qui :

  • sont hostiles ou non désirés
  • portent atteinte à la dignité ou à l’intégrité psychologique ou physique de la personne salariée
  • rendent le milieu de travail néfaste

Une seule conduite grave peut constituer du harcèlement si elle a les mêmes conséquences et si elle produit un effet nocif continu sur la personne qui

17 episodes