La colonie « familiale pour aliénés tranquilles » de Dun

34:32
 
Partager
 

Manage episode 316763723 series 2879615
Par Déambulations Cognitives, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

En bonne logique « déambulante », je change radicalement de sujet dans ce second épisode pour aborder un autre de mes domaines d'intérêt : la psychologie/psychiatrie. Il est cette fois question de ce qu'on pourrait appeler un projet thérapeutique « expérimental » en psychiatrie. En effet, ce livre, écrit par Juliette Rigondet, est un livre d'histoire qui nous fait découvrir ce qu'on a appelé la « colonie familiale pour aliénés tranquilles » de Dun-sur-Auron. En deux mots, l'idée a été, à la toute fin du XIXe siècle, de placer certains patients d'asiles psychiatriques fermés dans des familles. Pour, d'un côté, vider les asiles qui devenaient surpeuplés et, de l'autre, adopter une approche thérapeutique différente, consistant à donner plus de liberté aux malades et à faire en sorte qu'ils soient autant que possible insérés dans le tissu social.

Comme pour les écoles anarchistes, c'est un projet qu'on aurait pu qualifier « d'utopique », surtout à l'époque de sa conception. Mais, justement, l'intérêt de livres comme celui-ci est à mon avis de montrer ce que donnent des idées de ce type lorsqu'elles sont effectivement réalisées. Le bilan n'est évidemment pas parfait (comment aurait-il pu l'être ?), mais cette « colonie » continue de fonctionner aujourd'hui, 130 ans après sa création, avec un certain succès. Etant donné la teneur du livre, cet épisode est plus descriptif que le précédent, bien que certaines questions théoriques se posent forcément, ne serait-ce qu'en arrière-plan. Concernant la forme, bien des problèmes techniques persistent. Problèmes sur lesquels je vais continuer de travailler. Bien entendu, vos retours sont toujours bienvenus et appréciés.

9 episodes