Un air de vacances à Cabourg chez les petits frères des pauvres

29:07
 
Partager
 

Série archivée ("Flux inactif" status)

When? This feed was archived on August 08, 2021 01:07 (2M ago). Last successful fetch was on July 05, 2021 21:36 (3M ago)

Why? Flux inactif status. Nos serveurs ont été incapables de récupérer un flux de podcast valide pour une période prolongée.

What now? You might be able to find a more up-to-date version using the search function. This series will no longer be checked for updates. If you believe this to be in error, please check if the publisher's feed link below is valid and contact support to request the feed be restored or if you have any other concerns about this.

Manage episode 296298927 series 1221064
Par RCF, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
En France, 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté. À cela s'ajoute une précarité sociale, qui s'est accentuée depuis le début de la crise sanitaire, constate l'association des Petits Frères des Pauvres. Pour remédier à cette solitude, l'association des Petits Frères des Pauvres organise des semaines de vacances dans ses maisons afin de permettre aux personnes agées ou dépendantes de prendre du bon temps collectivement. Véronique Macary en immersion dans la maison de Cabourg, nous fait découvrir les bienfaits de ces maisons chaleureuses. 300 000 personnes en "mort sociale" 300 000 : c'est le nombre de personnes de plus de 60 ans en situation de mort sociale selon une étude menée par les Petits Frères des Pauvres. Elles ne rencontrent quasiment jamais, ou très rarement, d'autres personnes, tous réseaux confondus (familial, amical, voisinage, réseau associatif). Face à ce constat dramatique, la fondation des Petits Frères des Pauvres a souhaité soutenir des projets visant à developper les liens sociaux, promouvoir l'entraide et encourager le bénévolat. Personnes âgées et précarité Les personnes âgées de plus de 50 ans, sont de plus en plus nombreuses à frapper à la porte des associations caritatives pour passer du bon temps ou rencontrer des gens. Elles seraient 2 millions de plus qu'en 1998. Une précarisation grimpante notamment pour les femmes qui ont souvent des retraites minuscules, après avoir travaillé aux côtés de leur mari sans être déclarées (agricultrice, commercante, profession libérale etc). Cabourg, mon amour Les Petits frères des pauvres permettent aux personnes âgées de quitter leur quotidien en passant une semaine dans un lieu de vacances. Nous voici à Cabourg dans une des 15 maisons de vacances de l’association achetée par le fondateur Armand Marquiset en 1936. Le nom de la maison sent déjà les vacances : le Grand Balcon. Au centre de Cabourg, le Grand Balcon est un ancien hôtel à l'architecture typique de la côte normande. Entièrement restaurées et gérées par les Petits Frères des Pauvres, dans un cadre raffiné, se trouvent 20 chambres de grand confort, dans un cadre typique. Un projet solidaire Les Petits Frères des Pauvres le savent, seul un soutien durable peut rompre l’isolement et entretenir les facultés physiques et intellectuelles de nos ainés. Une sortie d’une semaine de vacances représente une organisation importante en amont. L'aide de bénévoles est cruciale. Chantal Hervé responsable des bénévoles se rend dans le lieu de vie de tous les futurs vacanciers (Ehpad, appartement, résidence senior) pour préparer leur venue et connaitre leur univers quotidien. Gabrielle, aide soignante à la retraite travaille bénévolement pour le plaisir de prendre le temps avec les personnes âgées. « On connait ce qu’ils vivent en Ehpad. Du coup, on les laisse se lever tard, ils prennent le petit déjeuner à leur rythme". Philippe son frère appelé à la rescousse s’occupe de Jean Pierre et emmène Robert poster sa carte postale lui même, une aventure pour une personne très âgée en fauteuil. Comme dit Christiane, 91 ans, les plaisirs s’adaptent à l’âge. Elle ne peut pas se baigner mais apprécie grandement sortir écouter et regarder la mer sur la promenade Proust de Cabourg, accompagné par son bénévole référent. Des petits bonheurs simples qui font tenir et redonnent espoir. Une émission en partenariat avec l'association des Petits Frères des Pauvres

699 episodes