🚓Police au pays Montfermeil (feat. JADE ALMEIDA)

40:24
 
Partager
 

Manage episode 279939886 series 2825609
Par dearnge society and Jo Güstin, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

SYNOPSIS : Une société policée peut-elle admettre une police ? Bienvenue dans un monde post-étatique, post-capitaliste, après l'abolition de la police, où la langue officielle est la LSD : la langue des signes en douala. On y célèbre la philosophie et l'éducation, notamment les pédagogies critiques, auxquelles l'on doit la révolution et l'avènement du Nouveau Monde. Atteint de mutité depuis l'enfance, Madiba enseigne l'histoire de la justice sociale dans une école du turfu. Il a un terrible secret et apparemment, quelqu'un•e dans l'école le connaît. Mais qui ? Le saura-t-on jamais...

GENRE : Afrofuturisme

PROMPT IMPOSÉ : Ghana

THÉMATIQUES : ACAB, police, éducation, handicap, révolution, anarchisme, philosophie, diaspora panafricaine

INVITÉE : Originaire de Guadeloupe, Jade Almeida est candidate au Doctorat de Sociologie sous la direction de Sirma Bilge. Sa thèse porte sur les femmes Noires qui aiment les femmes. Créatrice de contenus, elle partage sur son site de la formation sur les enjeux liés notamment à la lutte antiraciste, anti-impérialiste et anti-carcérale en tant que pro-indépendantiste et afro-féministe.

Niveau actu : à part le fait qu'elle soit en attente du vaccin, elle fait des vidéos pédagogiques libres d'accès sur YouTube, tente de finir le calvaire du doctorat et raconte des tas de bêtises sur Instagram "(mais apparement ça fait rire XD)".

Le message de Jade Almeida au Queeristan :

"Plus que prêtes à ce que cela devienne notre société actuelle ! Encore plus étant donné que j'adore le principe de l'éducation dans cette réalité ! Donc si la révolution pouvait avoir lieu sous peu, ce serait le pied, merci beaucoup !"

SHOUTOUT : Dans mes stories Instagram (@beignetsharicots), j'ai une fois de plus demandé un « prompt » (objet, lieu, adjectif, verbe, nom propre, métier...) pour l'écriture de ce nouveau conte et j'ai fait un vote entre les prompts des 4 plus rapides : 1) scie à métaux 2) Ghana 3) Ballerine 4) Tiers paysage. 36 % des votantes ont choisi Ghana.

Donc shoutout à Rosine (Aix-en-Provence) qui a proposé Ghana ! "Je suis Rosine, 30 ans avec toutes mes dents, quoiqu'avec une carie. Je crois que je suis introvertie ; je suis sûre que je suis une femme Noire et ma culture passe avant Dieu. Je suis en pleine déconstruction sur plein de choses et j'aime la subversion. Pas d'auto promo, juste merci pour tout ce que tu fais !✨"

Shoutout aussi à Sonia (Paris) qui fut l'une des 10 premières personnes à soutenir financièrement le Queeristan le 17 mai 2020 ! Ces 10 personnes choisissaient leurs récompenses et Sonia a choisi de nommer les personnages. Voici le message qu'elle m'avait envoyé :

"Je bosse comme accompagnante pour des lycéens en situation de handicap, neuroatypiques pour la plupart. Est-ce que ces personnes pourront apparaitre d'une façon ou d'une autre dans les contes ? Des dyspraxiques, des dyslexiques, des dyscalculiques, des trisomiques, des autistes, des aspergers, des hyperactives, des troubles de l'attention, des perdus dans l'espace, des sans-nom hyper cool et un peu perchées... (Je ne te ferai pas l'affront de demander un big-up pour l'Education Nationale, si bien décrite dans Les Traoré-Ponce...)

J'aimerais te proposer des prénoms, ceux d'anciennes élèves (dont certaines sont queer racisées) : Madiba, Dylan, Clara, Jules, Hanane, Cindy, Ricardo, Mattéo, Alix, Grace, Valentine , Roshanie, Bakary, Carolina
Ceux de mes nièces et neveux : Malya, Malory, Mélyssa, Ny Aiko, Liana, Mialy, Miaro, Randy (Randy est décédé tout bébé, quoi de mieux que le Queeristan pour reposer en paix)
[Une prochaine fois, Randy. Una prossima volta!]

Les enfants de mes amies : Selma, Adel, (pour un personnage non binaire), Téri, Noémie, Cathlyn.

Parce que j'ai besoin de garder l'espoir (meme petit) qu'un jour ces enfants, ados et jeunes adultes connaitront un monde tel que le Queeristan"

Et voilà, Sonia ! 7 mois plus tard... 😅

INSPIRATION : 1) Le message de Sonia de mai 2020 2) Le hors-série de Causette "L'école (tradi) est finie !" (merci à tata Chris qui me l'a offert ! À titre d'info, j'ai un blog sur l'éducation) 3) Élise, orthophoniste, m'a fait découvrir les terminologies à employer et celles à éviter... Ce qui m'a menée vers ce document de l'APEDAF pour la surdité et la chaîne Youtoub de Ben Jazen pour la cécité 4) Love, Simon que j'ai vu récemment dans l'avion 5) LAST BUT NOT LEAST, la chronique "Une société sans police est-elle possible ?" de Jade Almeida dont ce conte n'est que la vulgarisation !

SOUtien : patreon.com/jogustin et paypal.me/joguestin

PRODUCTION : dearnge society

ÉCRITURE, INTERPRÉTATION, MONTAGE : Jo Güstin

ILLUSTRATION : Pamla

SON INTRO/OUTRO : Aly Gouchène

VOIX INTRO/OUTRO : Anaïs "Nana" Pinay

MUSIQUE : "Santa Teresa" de Patiño, "Bella Bella Beat" de Nana Kwabena, "Madam Wahala Beat" de Nana Kwabena et bien sûr, "The Quest" de Gwen & Tiana

25 episodes