🎄HĂ©lĂšne hait les garçons (feat. TIANA ESTELLE)

27:17
 
Partager
 

Manage episode 280990265 series 2825609
Par dearnge society and Jo GĂŒstin, dĂ©couvert par Player FM et notre communautĂ© - Le copyright est dĂ©tenu par l'Ă©diteur, non par Player F, et l'audio est diffusĂ© directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises Ă  jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

SYNOPSIS : La journĂ©e du 24 dĂ©cembre d’une famille ordinaire Ă  travers les yeux d’HĂ©lĂšne, 9 ans et demi, qui dĂ©couvre le patriarcat. Tout ça racontĂ© en berceuse / ASMR / chant de NoĂ«l / comptine pour enfants.

GENRE : Musical, Jeunesse

PROMPT IMPOSÉ : Oya

THÉMATIQUES : famille, domination masculine, culture du viol, rĂ©veillon de NoĂ«l

TRIGGER WARNING : tentative de viol

INVITÉE : Tiana Estelle (@tiana.estelle). Tiana est ma sƓur d’ñme, ma chanteuse prĂ©fĂ©rĂ©e et ma fan numĂ©ro 1 depuis ma naissance, 5 semaines aprĂšs elle. Nous avons grandi Ă  5 minutes l'une de l'autre Ă  Douala et avons partagĂ© une chambre d'internat Ă  Toulouse. C'Ă©tait l'annĂ©e de Terminale, elle m'avait demandĂ© de lui Ă©crire une chanson sur le thĂšme de la famille... Tiana me surnomme « Le Verbe » et je suis convaincue de son amour et de son soutien indĂ©fectibles : on rencontre trĂšs peu de gens qui nous font ressentir ça. MĂȘme pas dieu
 C'est une Camerouno-Malgache pleine de douceur, d'empathie, de talent, de bienveillance, d'humilitĂ©, de force, qui s'Ă©panouit dans la nature, chĂ©rit la libertĂ© et adore s'endormir en m'Ă©coutant lire une histoire. C'est donc elle qui m'a inspirĂ© la crĂ©ation de ce podcast, elle fait mĂȘme partie des 10 premiĂšres personne Ă  le soutenir via Paypal. Merci ma Tianounou !

SHOUTOUT : Dans mes stories Instagram (@beignetsharicots), j'ai une fois de plus demandĂ© un « prompt » (objet, lieu, adjectif, verbe, nom propre, mĂ©tier...) pour l'Ă©criture de ce nouveau conte et Lily (Marseille) a proposĂ© « Oya ». Lily est une Afro(Fem)Antillaise, Ă©co-dĂ©coloniale, visitante de la Terre depuis 35 ans, femme queer flamboyante, maman et militante. Elle a crĂ©Ă© le mouvement collages_afrofem_marseille et elle est une adelphe du collectif egbe. NĂ©e en Guadeloupe, Lily s’est laissĂ© porter par les alizĂ©s pour dire au revoir Ă  son Ăźle il y a 13 ans. Elle vit Ă  Marseille (France) depuis 6 ans, aprĂšs quelques dĂ©tours plus ou moins longs par d'autres continents. Elle croit en une sociĂ©tĂ© d'ĂȘtres libĂ©rĂ©.e.x.s qui rĂ©alisent leurs rĂȘves, se remettent dans la coopĂ©ration, le donner et recevoir, l'aimer et ĂȘtre aimĂ©.e. Elle Ɠuvre pour une sociĂ©tĂ© qui permet d'incarner et d'exprimer dans son existence ce que l'on porte en soi de plus prĂ©cieux et de plus unique. Elle essaie de mettre en correspondance ce qu’elle fait, ce qu'elle est et la sĂšve de ses ancĂȘtres qui l'habite et la guide. Le message de Lily : « ‘Si nous voulons crĂ©er de la lumiĂšre, il faut que nous soyons nous-mĂȘmes lumiĂšre.’ Je dĂ©dicace cet Ă©pisode Ă  ma fille Nikita, ma sƓur Naty, ma mĂšre Marie-JoĂ«lle et l'instigatrice de notre lignĂ©e de DĂ©esses : Juditha, ma grand-mĂšre. »

Lily a proposĂ© le prompt « Oya » en pensant Ă  la divinitĂ© Yoruba du mĂȘme nom. Mouahahaha, mon imagination n’en fait qu’à sa tĂȘte. « Oya tu seras surprise. »

INSPIRATION : 1) Les histoires en chanson avec lesquelles j’ai grandi (« C’était un jeune marin qui revenait de guerre », « La Sainte CathĂ©rine »,
) 2) La vidĂ©o de Musicfeelings sur le plagiat dans le zouk (« ZOUK & R&B : DE L'INSPIRATION AU PLAGIAT? ») m’a donnĂ© envie de modifier les accords d’une chanson connue. J’ai choisi la comptine « En passant par la Lorraine » parce qu’elle est libre de droit et qu’elle a inspirĂ© la chanson de Brassens « Les Sabots d’HĂ©lĂšne » 3) La vraie vie m’a fourni le texte. ExpĂ©riences vĂ©cues moi-mĂȘme, celles dont j’ai Ă©tĂ© tĂ©moin, et en ce moment on me rebat les oreilles sur l’importance de la famille en Afrique. Eh bien parlons-en ! 4) Tiana m'a donnĂ© des tuyaux pour exprimer des Ă©motions Ă  la maniĂšre d'une enfant de 9 ans.

SOUtien : patreon.com/jogustin et paypal.me/joguestin

PRODUCTION : dearnge society

ÉCRITURE, INTERPRÉTATION, MONTAGE : Jo GĂŒstin

ILLUSTRATION : Pamla

SON INTRO/OUTRO : Aly GouchĂšne

VOIX INTRO/OUTRO : AnaĂŻs "Nana" Pinay

MUSIQUE : Les arrangements de la mĂ©lodie « En passant par la Lorraine » ont Ă©tĂ© faits par Tiana Estelle. On a aussi l’instrumental de « NoĂ«l blanc » et Ă©videmment, "The Quest" de Gwen & Tiana (oui, oui elle-mĂȘme !)

25 episodes