Quelle fut la terrible expérience d'un empereur sur des bébés ?

2:45
 
Partager
 

Manage episode 333015720 series 116464
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Empereur du Saint Empire romain germanique, Frédéric II Hohenstaufen est connu pour avoir affirmé le pouvoir impérial et combattu la papauté. Mais cet homme à la curiosité universelle se livra aussi à diverses expériences, dont l'une, faite sur nourrissons, eut de tragiques conséquences.

Un souverain puissant et cultivé

Né en 1194 en Italie, Frédéric II est d'abord Roi des Romains, puis il est élu Empereur en 1215. Il règnera sur le Saint-Empire jusqu'à sa mort, en 1250. mais il cumula d'autres royautés, celles de Jérusalem, de l'Italie et de la Provence.

Très cultivé pour son époque, le souverain, véritable polyglotte, parlait six langues. Il fut un véritable mécène pour les artistes de son temps et portait beaucoup d'intérêt aux mathématiques.

Pour comprendre les choses par lui-même, il faisait des expériences. C'est ainsi qu'il voulut savoir quelle langue pouvaient parler Adam et Ève dans le jardin de l'Éden.

Des enfants privés de tout contact

Dans son désir de connaître la langue que parlaient les premiers humains, le souverain polyglotte n'hésite pas à se livrer à une horrible expérience.

Faute de pouvoir remonter le temps, il désira du moins savoir quel langage adoptaient spontanément des êtres humains privés de tout contact. Pour cela, il fallait faire l'expérience sur des êtres ne maîtrisant pas encore le langage. Autrement dit sur des nouveau-nés.

Il ordonna ainsi à des nourrices de nourrir et de donner des soins à des bébés. Mais elles ne devaient ni leur parler ni les bercer. En bref, les nourrissons ne devaient recevoir aucune marque d'affection.

Auteur d'une chronique sur l'histoire de l'Italie du XIIIe siècle, le moine franciscain Salimbene de Adam, qui nous rapporte ces faits, prétend que tous les bébés ainsi traités moururent.

Il est difficile de dire s'il s'agit de fait réels ou d'une légende. Quoi qu'il en soit, cet épisode confirme les travaux des scientifiques contemporains.

En effet, des recherches menées par des psychologues sur les jeunes pensionnaires d'un orphelinat ont révélé que le manque de contacts pouvait modifier la production d'hormones essentielles à la régulation de nos comportements en société.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

1830 episodes