Pourquoi parle-t-on du “démon de midi” ?

1:59
 
Partager
 

Manage episode 304607415 series 116464
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

On dit parfois d'hommes ou de femmes d'un certain âge qu'ils sont victimes du "démon de midi". Qu'est-ce que cette expression recouvre exactement et d'où vient-elle ?


Un retour vers sa jeunesse


Il arrive qu'aux alentours de la cinquantaine des hommes ou des femmes soient séduits par des partenaires plus jeunes. Pour la sagesse populaire, c'est le "démon de midi" qui les a frappés.


Ce qui peut favoriser de telles aventures, parfois fugaces, c'est la monotonie d'une vie ressentie comme trop routinière. Les habitudes se sont installées et les projets sont planifiés : bref, l'existence a perdu de son piquant.


En vivant de telles aventures, qui obligent souvent à une vie clandestine, on renoue aussi avec sa jeunesse. Mais c'est également une manière de se rassurer sur sa virilité ou sa féminité. Convaincus qu'ils peuvent encore plaire, l'homme ou la femme touchés par le "démon de midi" se réconcilient alors avec eux-mêmes.


L'origine de l'expression


L'origine de l'expression "démon de midi" se trouve dans un psaume de la Bible, dans la version de la Vulgate. Il s'agit de la Bible traduite de l'hébreu en latin par saint Jérôme au IVe siècle.


Mais cette expression de "démon de midi" ("daemonius meridianus") n'avait alors aucun rapport avec la luxure ou le "péché de chair". Pour certains, elle désignait l'"acédie", cette apathie spirituelle qui empêchait les moines de prier.


Au XVIIe siècle, l'expression se détache de sa signification purement religieuse pour désigner plutôt une sorte de penchant à la fois irrésistible et pernicieux. On parle ainsi de "démon du jeu".


Peu à peu, l'expression "démon de midi" se rapproche de sa signification actuelle. Le mot "midi" a sans doute joué un rôle déterminant dans ce glissement de sens.


Il évoque en effet non seulement le milieu de la journée mais aussi celui de la vie, au moment où les hommes sont travaillés de désirs nouveaux. Ce "milieu", ce peut être encore celui du corps, qui est précisément le siège de l'activité sexuelle.


En intitulant un de ses romans "Le démon de midi", en 1914, Paul Bourget popularise à nouveau une expression un peu oubliée.



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

1609 episodes