Pourquoi la mariée lance-t-elle un bouquet ?

1:47
 
Partager
 

Manage episode 303335338 series 116464
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Le mariage est un jour mémorable qui a ses traditions propres. L'une d'elles consiste, pour la mariée, à lancer son bouquet à ses invitées. Mais sait-on d'où vient cet usage ?

Une tradition qui remonterait aux Croisades

À vrai dire, nous ne savons pas avec précision d'où vient cette coutume du lancer du bouquet de la mariée. Pour certains, elle serait d'origine française et remonterait aux Croisades.

Les chevaliers l'auraient en effet rapportée de leurs périples en Orient. Ils auraient alors composé, pour l'élue de leur cœur, des bouquets faits de fleurs locales, comme les fleurs d'oranger. Elles étaient, dès cette époque, symbole d'innocence.

D'après les tenants de cette théorie, le bouquet aurait bien été lancé, mais pas par la mariée. C'est le croisé lui-même qui s'en chargeait, envoyant les fleurs, non pas en direction de ses invités, mais vers le ciel.

Par ce geste, il aurait cherché à faire bénir par Dieu le mariage qui venait de s'accomplir. À leur retour, les chevaliers auraient introduit cette coutume en France. Lancé sur le parvis de l'église, ou au moment de la réception, le bouquet devient un symbole de bonheur pour celle qui l'attrape.

On prétend en effet que l'heureuse élue aurait toutes les chances de se marier bientôt. Et, en prime, elle pouvait garder le bouquet.

Du lancer de la jarretière à celui du bouquet

D'autres pensent que le lancer du bouquet trouve son origine dans l'usage de donner la jarretière de la mariée à l'un des invités. Cet accessoire de lingerie avait en effet la réputation de porter bonheur à celui qui l'obtenait.

Mais cette opération, quand elle se faisait en public, exposait la mariée à des regards indiscrets. Il arrivait même que des invités impatients, ne lui laissant pas le temps d'ôter sa jarretière, se lancent à sa poursuite pour la prendre eux-mêmes.

Pour éviter de tels désagréments, la mariée aurait pris l'habitude d'enlever sa jarretière à l'avance et de la lancer à ses invités dès la sortie de l'église. Et ce geste se serait transformé, à une époque qu'il est difficile de déterminer, en un lancer de bouquet.



See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

1570 episodes