Pourquoi enfume-t-on les abeilles ?

2:27
 
Partager
 

Manage episode 341256067 series 116464
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

L'apiculteur est obligé de visiter ses ruches de temps à autre, pour en extraire les rayons contenant le miel et s'assurer de la bonne santé des abeilles.

Mais de telles incursions peuvent être dangereuses. Se sentant agressées par l'intervention de l'apiculteur, les insectes vont se défendre, et protéger leur ruche, en le piquant.

C'est pour éviter ces piqûres que l'apiculteur enfume la ruche, au moyen d'un outil spécifique, l'enfumoir. Les abeilles oublient alors son agression, croyant que le principal danger menaçant la ruche est celui d'un incendie.

Elles mangent alors du miel, qui leur apporte de l'énergie, et se rassemblent autour de la reine, dans l'attente d'une possible évacuation de la ruche.

L'enfumage désarme d'autant mieux l'agressivité des abeilles qu'il brouille les messages chimiques qu'elles ont coutume de s'adresser. Elles perdent alors ce qui fait l'essentiel de leur force, leur capacité à s'organiser, pour faire face ensemble à une agression.

Un enfumage inoffensif et efficace

Pour efficace qu'il soit, cet enfumage ne doit pas mettre en danger la vie des abeilles. La fumée sortant de l'enfumoir ne doit donc pas comporter d'éléments toxiques pour les insectes.

C'est pourquoi cette fumée est obtenue en brulant des végétaux dans l'enfumoir. Il peut s'agir de bois, de fleurs séchées, d'épines de pin ou de feuilles de tabac. Mais on peut aussi brûler du tissu, de vieux chiffons par exemple.

Il existe même des produits spécifiques, destinés à assurer la combustion. Il s'agit de petits granulés de lavande, qu'on trouve facilement dans le commerce.

L'usage de tels combustibles permet, en principe, le dégagement d'une fumée froide, qui ne présente pas de danger pour les insectes. Il faut éviter à tout prix la dispersion de cendres chaudes, qui seraient toxiques pour eux.

Par ailleurs, cette fumée, si elle n'est pas dangereuse, est assez compacte, ce qui brouille encore plus les repères des abeilles. Il faut activer la combustion par de petits coups de soufflet.

Protégé par cette fumée, l'apiculteur peut tranquillement se livrer à ses activité. Et quand elle se dissipe, les abeilles peuvent reprendre les leurs.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

1882 episodes