Comment le réchauffement climatique peut-il modifier les frontières ?

2:28
 
Partager
 

Manage episode 317370270 series 116464
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Parmi les nombreux effets du réchauffement climatique, certains sont plutôt inattendus. En effet, il peut légèrement modifier certaines frontières, comme celle qui sépare la Suisse de l'Italie.


Les effets de la fonte des glaces


Dans certains secteurs de montagne séparant la Suisse de l'Italie, les frontières entre les deux pays se situent souvent en haute altitude, sur la ligne de crête. Il s'agit, en quelque sorte, d'une ligne qui suit le sommet d'une montagne.


Dans des secteurs comme le Cervin ou le Mont-Rose, les limites entre les deux nations sont souvent tracées sur ces hauteurs. Or, depuis quelques années, le réchauffement climatique est venu les modifier.


En effet, ce radoucissement des températures provoque une fonte accélérée des glaces. Du fait de ce recul des glaciers, les balises installées dans les années 1920 ou 1930 ont disparu.


De ce fait, les frontières légales, telles qu'elles apparaissent sur les cartes, ne correspondent plus au tracé réel. Ainsi, parfois, la nature se jouie des calculs de l'homme.


Des frontières modifiées


En certains endroits, la frontière,, fixée en 1861, s'est donc déplacée. C'est ainsi que, dans le canton du Valais, à Zermatt, la Suisse a gagné 150 mètres sur l'Italie. De telle sorte qu'une station de télésiège devrait se retrouver en territoire helvétique.


Un projet de loi déposé par le ministre des Affaires étrangères italien et des pourparlers entre les deux pays ont ainsi précisé le nombre et l'étendue des modifications à apporter à ces frontières communes.


Ces menues rectifications ne devraient pas changer la configuration des deux territoires. En tous cas, aucun des ressortissants d'un des deux pays ne devrait avoir à changer de nationalité.


Si le réchauffement climatique devait s'accentuer, entraînant la fonte complète des glaciers, de nouvelles limites devraient être prévues. Elles pourraient alors suivre la ligne de partage des eaux ou être arrêtées selon d'autre modalités. La Suisse comme l'Italie sont en tous cas d'accord pour collaborer sur ces questions.


La délimitation de ces nouveaux tracés, qui pourraient être modifiés à plusieurs reprises, est du ressort d'une commission réunissant des représentants des deux pays.


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

1730 episodes