Où est-on le plus accro à Netflix en France ?

2:43
 
Partager
 

Manage episode 337275860 series 2709331
Par raphael@acast.com and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Que ce soit en France ou dans d'autres pays, Netflix est la plateforme de vidéo à la demande la plus consommée au monde avec 221 millions d'abonnés. Mais au rayon des questions un peu idiotes mais qui nous intriguent se trouve: dans quel département est-on le plus accro au service de streaming ? Bonne nouvelle, le site Comparatest s'y est intéressé et nous offre plusieurs pistes de réflexion.

En France, Netflix c'est environ 10 millions d'abonnés répartis dans 96 départements. C'est donc 14% de la population qui y est abonné. Et forcément, il y a des zones où l'on est un peu plus accro que d'autres. D'après Comparatest, il semblerait que ce soit le sud-est du pays qui soit le plus touché. Avant de rentrer dans le détail de cette étude, il est important de noter que Comparatest s'est basé sur une étude de l'audience internet des connexions à Netflix via les données des moteurs de recherche pour établir son classement. Ainsi, ce sont donc les Hautes-Alpes qui décrochent la première place du département le plus accro à Netflix avec quasiment 20% de ses habitants y étant abonnés. Sur la seconde marche du podium se trouve la Haute-Garonne avec 19,4%, puis en trois les Pyrénées-Orientale avec 18,9%, suivi des Alpes-de-Haute-Provence avec 18,6% de la population abonnée à Netflix et la Corse du Sud en 5e position avec 18%.

Et Contrairement à ce que l'on pourrait croire, certains départements montagneux voient leurs habitants s'abonner massivement à Netflix, comme en Lozère, 11e département avec 16,7 % ou encore la Savoie, 14e (16,6 %). La raison ? C'est simple : ces départements ont moins de cinéma que les autres, poussant les habitants vers les plateformes de vidéo à la demande. Et parmi les départements les moins abonnés, on retrouve l'Allier avec moins de 10% de la population abonnée, ainsi que le Pas-de-Calais, l'Aisne, la Saône-et-Loire ou encore le Cantal avec 8,5%. Côté démographique les 18-34 ans représente évidemment une large part des abonnés (plus de 60) pour une répartition presque paritaire avec 54% d'hommes et 46% de femmes.

Étude : https://comparatest.fr/

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

524 episodes