Record d'énergie renouvelable en 2022 ?

2:39
 
Partager
 

Manage episode 328639894 series 2870153
Par raphael@acast.com and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

D'après l'agence internationale de l'énergie, l'installation de panneaux solaires, d'éoliennes et autres technologies utilisant les énergies renouvelables devrait battre un nouveau record au niveau mondial en 2022. Ce devrait notamment être le cas en Chine et en Europe, avant un ralentissement annoncé dès 2023. À quel point les capacité de production peuvent-elles augmenter ? C'est ce que je vous propose de voir dans cet épisode.

En 2021, les nouvelles infrastructures exploitant les énergies renouvelables ont permis d'atteindre 295 gigawatts de capacité supplémentaire. Une tendance qui manifestement se poursuit en 2022 malgré la crise économique engendrée par la guerre en Ukraine, puisque 320 nouveaux GW d'électricité verte devraient être produit en 2022, soit l'équivalent des besoins en courant de l'Allemagne sur un an. Dans le détail, le photovoltaïque représenterait 60% de cette croissance, suivit d'un rebond de l'éolien, qui avait connu une sacré dégringolade avec -32% en 2021 d'après l'AIE.

Concernant l'éolien offshore, les installations inaugurées en 2022 devraient surpasser de 80% celles de 2020. Fin 2022, la Chine, pionnière dans ce domaine, devrait dépasser l'Europe pour devenir la première région du monde en terme de capacités d'éoliennes marines. Si l'on regarde plus globalement, l'essor des dispositifs permettant d'exploiter les énergies renouvelables est particulièrement marqué en Chine, en Inde, dans l'UE, en Amérique latine grâce à un puissant soutien de la population. En Europe justement, la croissance du renouvelable a bondi de 30% en 2021, à 36 GW, dépassant le record de 35 GW en 2011, il y a dix ans. Toujours d'après l'Agence Internationale de l'Énergie, Les projets dans les tuyaux pour 2022 et 2023 pourraient donc réduire de façon assez drastique la dépendance de l'UE au gaz russe. A contrario, la croissance globale des énergies renouvelables devrait stagner, voire reculer en 2023 si l'on prend en compte les les politiques en place aujourd'hui, la progression du solaire ne parvenant pas à compenser un déclin de 40% dans l'expansion des projets hydroélectriques.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

372 episodes