Est-il dangereux de faire l'amour très âgé ?

2:46
 
Partager
 

Manage episode 348911303 series 182793
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

En France, un quart des habitants a plus de 60 ans. D'ici 2050, ce chiffre devrait atteindre un tiers de la population française. Grâce à l'avancée de la médecine, entre autres, les Français vivent de plus en plus longtemps. Passé l'âge de la retraite, c'est souvent une nouvelle vie qui se profile. Le départ des enfants du foyer précipite parfois l'envie de refaire sa vie ou de se redécouvrir avec son partenaire. La sexualité devient alors un terrain de jeu où les couples se sentent plus expérimentés, plus audacieux et plus affirmés qu'à vingt ans.

Le sexe, un domaine qui passionne à tout âge

Les études ne manquent pas pour illustrer le fait que les séniors s'intéressent toujours, dans leur grande majorité, aux affaires de sexualité. L'étude de Lindau affirme ainsi que plus de la moitié des personnes de plus de 60 ans continuent à avoir des relations sexuelles. L'étude de Bortz et Wallace identifient quant à elle les habitudes de séniors de plus de 94 ans, dont 17% ont encore des rapports sexuels hebdomadaires.

Faire l'amour à un âge avancé est-il dangereux ? Quels sont les risques auxquels s'exposent les personnes très âgées lorsqu'elles ont des relations sexuelles ?

Les relations sexuelles après 60 ans : un risque pour les hommes

Il est de coutume de croire que l'activité sexuelle entretient la santé. Si c'est vrai, dans une certaine mesure, pour les populations jeunes, les bénéfices sont remis en cause lorsque les personnes concernées sont des hommes de plus de 60 ans.

Une étude sociologique menée aux États-Unis au début du 21ème siècle a ainsi mis en évidence des résultats inattendus. Les hommes âgés qui avaient une activité sexuelle régulière, c'est-à-dire à raison d'au moins une fois par semaine, voyaient leur risque de connaitre une crise cardiaque dans les 5 ans largement augmenter par rapport aux individus sans activité sexuelle.

La raison évoquée par les chercheurs est qu'une relation sexuelle demande beaucoup d'effort physique et de stress à un homme. En effet, avec l'âge, l'érection s'obtient plus difficilement, tout comme l'orgasme. Il faut ajouter à cela la prise de médicaments pour booster la libido, aux effets néfastes sur la santé cardiovasculaire.

Les femmes âgées ont tout intérêt à poursuivre leur activité sexuelle

A contrario, les femmes de plus de 60 ans tiraient plusieurs bénéfices d'une activité sexuelle maintenue. Leur risque de développer ou d'aggraver une hypertension s'en trouvait réduit, à la condition toutefois d'avoir éprouvé du plaisir dans les relations. Ce sont les hormones libérées par l'orgasme féminin qui offrent un impact positif sur la santé.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

1962 episodes