Qu'est-ce qu'un jumeau parasite ?

1:55
 
Partager
 

Manage episode 302280073 series 2466652
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Dans le cas d'une naissance gémellaire, certains enfants sont atteints d'une malformation congénitale très rare, appelée le "jumeau parasite". L'un des deux enfants porte en quelque sorte l'autre jumeau. Quand elle est décelée, cette anomalie ne peut être traitée qu'au moyen d'une intervention chirurgicale.

Un fœtus à l'intérieur du fœtus

Ce phénomène très peu fréquent, nommé aussi "fœtus in fœtu", touche environ un enfant sur 500.000. À ce jour, d'ailleurs, seuls 200 cas ont été recensés dans le monde.

Ils ne concernent que les vrais jumeaux, dits jumeaux monozygotes. Il peut donc arriver que les fœtus de ces jumeaux, qui partagent un seul placenta, fusionnent et que l'un d'entre eux se développe à l'intérieur du corps de l'autre.

Cet embryon parasite se niche le plus souvent dans le ventre ou l'abdomen, mais on peut aussi le trouver dans le cerveau de son "hôte". Certains fœtus mesurent quelques centimètres, d'autres sont plus développés. Dans certains cas, le fœtus parasite peut peser plus de deux kilos.

Il en est qui possèdent une tête, des bras ou des jambes et même un cerveau. D'autres ont des cheveux ou des dents.

Des fœtus repérés parfois très tard

Les progrès réalisés dans le domaine de l'échographie permettent assez souvent de détecter ce jumeau parasite dès le stade de la grossesse. De ce fait, certains enfants naissent d'ailleurs avec de graves malformations.

D'autres, cependant, grandissent sans que personne ne s'aperçoive de cette présence insolite en eux. On cite ainsi le cas de personnes ayant porté ce jumeau parasite durant des décennies, et jusqu'à 45 ans pour l'une d'entre elles.

Certains symptômes peuvent alerter les personnes concernées. Elles remarquent ainsi des renflements dans la partie de leur corps qui héberge le fœtus. Les médecins signalent aussi des nausées, une certaine distension abdominale ou des soucis alimentaires.

Quand un fœtus parasite est repéré, le seul traitement possible est la chirurgie. Il faut en effet procéder à une opération permettant de retirer l'embryon du corps qui l'abrite. Il s'agit d'une intervention très délicate, le chirurgien devant veiller à ne pas laisser de séquelles à la personne opérée.



See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

1605 episodes