Les Japonais ont-ils les mêmes groupes sanguins que les Français ?

2:39
 
Partager
 

Manage episode 341572036 series 2466652
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Selon le système de classification ABO inventé par Landsteiner en 1900, les êtres humains possèdent l'un des quatre groupes sanguins identifiés par les lettres A, B, AB et O. Ces groupes sont ensuite divisés en sous-groupes, selon qu'ils présentent un rhésus positif ou négatif marqué par la présence ou l'absence d'une protéine sur les globules rouges.

Les choses se compliquent lorsque l'on prend en compte les centaines de groupes sanguins rares, qui n'appartiennent à aucune de ces catégories. Rien qu'en France, il en existerait environ 250, d'après l'Établissement français du sang. Si les groupes sanguins s'avèrent aussi diversifiés, on peut se demander si leur prévalence varie en fonction des populations. En d'autres termes, les Français présentent-ils globalement les mêmes types de groupes sanguins que les Japonais, que les Mexicains ou que les Éthiopiens ?

Une répartition inégale en fonction du lieu de naissance

Dans le monde, le groupe sanguin le plus présent est incontestablement le groupe O. Mais en analysant au cas par cas les différents pays, des disparités plus spécifiques apparaissent. Chez les Inuits, par exemple, 86% de la population est désignée comme titulaire d'un groupe sanguin O.

En France, le groupe O représente environ 40% des individus. Au Japon, ce nombre se situe plutôt autour de 30%. Et alors que la France compte moins de 10% de représentants du groupe B, le Japon en dénombre plus de 20%. Ce nombre grimpe à plus de 30% au Vietnam et à 40% en Inde.

Les groupes sanguins dits rares s'avèrent également très spécifiques à chaque ethnie. On les retrouve notamment sur le continent africain, riche en diversité génétique, chez les individus ayant des ancêtres originaires des Caraïbes, des îles du Pacifique ou d'Afrique.

Au Japon, le groupe sanguin peut influencer un entretien d'embauche

Alors qu'un Français sur trois n'est pas sûr de son groupe sanguin, au Japon, il s'agit d'une donnée aussi cruciale que la date de naissance ou l'origine de la personne. En effet, les Japonais disposent d'un système d'analyse de la personnalité basé sur le groupe sanguin. Si vous êtes du groupe A, par exemple, vous êtes censé révéler une personnalité honnête, perfectionniste et anxieuse. Certains employeurs n'hésitent pas à utiliser ce rapport pour sélectionner des collaborateurs fiables et investis...

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

1933 episodes