La température de la chambre influence-t-elle la qualité des rêves ?

2:26
 
Partager
 

Manage episode 341494056 series 2466652
Par Louis Guillaume and Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Il est de notoriété courante qu'il vaut mieux dormir dans une pièce fraîche. Mais savez-vous pourquoi la température de la chambre influence la qualité de votre sommeil ? Elle va même jusqu'à modifier la teneur de vos rêves.

Le corps abaisse sa température pendant le sommeil

Qui ne s'est pas réveillé en pleine nuit en grelottant, alors qu'il ne fait pas plus froid qu'au coucher ?

Interrogé par le journal britannique le Daily Mail, le docteur Stanley, spécialiste du sommeil, explique que le corps a besoin de se rafraichir pour bien se reposer. En général, la température corporelle chute de 1 degré pendant la deuxième étape du sommeil lent. Cette baisse s'effectue surtout au niveau du visage, qui n'est pas réchauffé par la couverture.

Un si petit écart de température modifie-t-il vraiment la qualité du sommeil ? Il faut savoir que le cerveau contient une population de neurones appelée les neurones de Goldilock. Le but de ces neurones est d'intervenir sur la durée du sommeil paradoxal en fonction de la température de l'environnement.

Plus la pièce où l'on dort est fraîche, plus les neurones vont faire durer le sommeil paradoxal. Plus la pièce est chaude, plus le sommeil paradoxal sera raccourci.

Les conséquences d'un sommeil paradoxal plus court

Lors du sommeil paradoxal, le cerveau est en pleine ébullition. C'est à ce moment là qu'il trie et hiérarchise les informations ou les évènements enregistrés dans la journée. Cet état proche de l'éveil conduit à la production de rêves. Mais si le sommeil paradoxal est perturbé, si par exemple les neurones de Goldilock s'activent afin de le raccourcir, les rêves peuvent se transformer en cauchemars.

Une nuit peuplée de cauchemars est caractéristique d'un sommeil agité et peu réparateur, avec un sommeil paradoxal court. Cela arrive notamment lorsqu'il fait chaud en été, lorsque l'on est trop couvert ou que l'on a beaucoup mangé le soir.

Les conditions de température idéales pour dormir

Afin d'éviter d'avoir trop chaud la nuit, il faut essayer de garder la température de la chambre aux alentours de 17°C. En été, ouvrir les fenêtre permet de faire chuter la température pendant la nuit. En hiver, pensez à régler votre chauffage et à ne pas trop vous couvrir.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

1896 episodes