Quelle sera la croissance de la France en 2021 ?

1:55
 
Partager
 

Manage episode 302884702 series 2634296
Par Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Les effets de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 ne semblent pas affecter la croissance de l'économie française en 2021. À cet égard, les prévisions de certains organismes officiels sont même plus optimistes que celles des pouvoirs publics.

Une croissance plus forte que prévu

En ce début d'automne 2021, la reprise économique semble se confirmer. Un ensemble de signes positifs avait conduit le gouvernement à miser sur une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 6 % pour l'année 2021.

Or, la Banque de France et l'Insee tablent, dans leurs prévisions, sur un chiffre encore plus élevé. Selon leurs calculs, le PIB pourrait en effet progresser de 6,25 % cette année.

La hausse au quatrième trimestre, 0,5 %, serait moins forte qu'aux deuxième et troisième trimestres, où on avait enregistré respectivement 1,1 % et 2,7 % de croissance du PIB.

Une telle progression en fin d'année serait cependant suffisante pour atteindre une croissance dépassant les prévisions les plus optimistes. De quoi rattraper, en tous cas, la chute de 8 % du PIB constatée en 2020.

L'économie se redresse malgré la crise sanitaire

Cette forte croissance du PIB en 2021 montre que l'économie n'a que peu souffert des effets de la quatrième vague de l'épidémie, qui a frappé le pays durant l'été.

Il est à noter, à cet égard, que l'instauration du pass sanitaire dans les restaurants, les lieux culturels et certains centres commerciaux ne semble pas avoir trop affecté leur activité.

Les progrès de la vaccination expliquent en partie que la fréquentation de ces lieux n'ait pas trop fléchi. Ainsi, la consommation des ménages, qui tire la croissance vers le haut, ne devrait pas vraiment pâtir de la crise sanitaire durant cette année 2021.

Les mesures de soutien prises par les autorités, dans le cadre de la politique du "quoi qu'il en coûte", semblent également avoir contribué à cette reprise économique.

Malgré une légère hausse de l'inflation, qui devrait être temporaire, de telles conditions devraient favoriser la création d'emplois. La Banque de France table en effet sur près de 290.000 nouveaux emplois en 2021, contre 163.000 dans ses précédentes prévisions.



See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

332 episodes