Les enseignants français sont-ils vraiment mal payés ?

1:54
 
Partager
 

Manage episode 303047795 series 2634296
Par Choses à Savoir, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

La revalorisation du salaire des enseignants fait partie des revendications régulières de leurs syndicats. Elle peut se comprendre dans la mesure où, d'après l'OCDE, les revenus des enseignants français seraient nettement inférieurs à la moyenne européenne.

Salaires des enseignants : la France mal placée en Europe

D'après l'OCDE, le salaire brut annuel des enseignants du primaire et du secondaire, après 10 ou 15 ans de métier, serait inférieur de 15 % à la rémunération moyenne des enseignants européens.

À cet égard, la France serait très mal classée, puisqu'elle se placerait, toujours d'après l'OCDE, au huitième rang européen, juste devant la Pologne et très loin de l'Allemagne, des Pays-Bas ou de l'Espagne.

Ainsi, un enseignant français débutant dans le métier serait deux fois moins bien payé qu'un collègue allemand dans la même situation. Au-delà de 15 ans d'ancienneté, la différence serait encore plus nette. Par contre, l'écart tend à se resserrer pour les enseignants en fin de carrière.

Si l'on en croit ces statistiques de l'OCDE, un enseignant néerlandais gagnerait ainsi deux fois plus que son confrère français après une dizaine d'années de carrière.

Un salaire qui progresse peu

Dans l'ensemble, le salaire des enseignants français aurait très peu augmenté, voire stagné, de 2010 à 2020. La hausse ne serait en effet que de 1 %. Cette faible progression s'expliquerait d'abord par l'augmentation très limitée, voire le gel, du point d'indice, qui sert de référence à l'établissement des salaires.

Par ailleurs, ces rémunérations auraient progressé moins vite que le coût de la vie, entraînant une perte de pouvoir d'achat pour les enseignants.

Le salaire d'un professeur des écoles débutant est d'environ 1.500 euros nets par mois. Un professeur certifié, et plus encore agrégé, gagnera davantage.

Assez faibles en début de carrière, les salaires, tributaires des changements d'échelons, ont tendance à stagner au bout de 10 à 15 ans de métier. Parvenus au dernier échelon, les enseignants, qui n'accèdent pas forcément à la hors classe, ne voient plus leur salaire progresser.

L'existence des heures supplémentaires et de diverses primes ne suffirait pas à remettre le salaire des enseignants français dans la moyenne européenne.



See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

336 episodes