23 mai 2020 : Zacharie et Marie

 
Partager
 

Manage episode 262690821 series 1383469
Par Radio Notre Dame, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Pour ce mois de Marie. La Vierge, quand elle comprend ce que lui dit l’ange Gabriel – se sent, se sait absolument incapable de réaliser ce qu’il lui dit, donner naissance à un enfant, et surtout à un tel enfant : « Comment cela va-t-il se faire, car je suis vierge ? ». Elle semble donc ressembler à Zacharie qui répondit au même l’ange Gabriel : « A quoi le reconnaîtrai-je ? Car je suis vieux, et ma femme est avancée en âge ». Pourtant l’ange Gabriel est fâché de la réponse de Zacharie mais ne l’est pas de celle de Marie. Pourquoi ? Favoritisme ? Non. Comme l’ont remarqué depuis longtemps St Jean Chrysostome et bien d’autres, Zacharie exprime un doute, mais Marie un étonnement sans méfiance. Le premier parle avec son intelligence, la seconde avec son cœur. La différence est radicale. On peut même dire que c’est une définition de la foi par rapport au doute.

Transposons pour nous. Quand nous comprenons ce que signifie réellement le baptême qui a fait de nous des disciples de Jésus-Christ, que Dieu veut vraiment agir par son Esprit Saint en nous et par nous, veut nous conformer comme collaborateurs et compagnons de service du Christ pour le salut du monde comment pourrions réagir autrement que comme Zacharie ou comme Marie ? Comme Zacharie, cela parait non seulement évident mais inévitable : nous ne connaissons que trop nos limites, nos faiblesses, nos péchés et ne pouvons que balbutier : « Comment cela pourrait-il je suis tellement loin de correspondre à cette vocation tellement minable que je suis, pour le dire d’un mot ». Parler ainsi est simple lucidité sur soi-même. Mais Marie nous montre une autre voie – non moins lucide, qui n’empêchent pas les questions mais les laissent à leur place et n’en fait pas des prétextes pour fermer la porte.

Si nous doutons nous voici muets comme Zacharie. Si nous nous étonnons mais faisons confiance, il nous adviendra comme pour Marie, l’Esprit Saint nous fera accueillir Jésus. C’est la confiance qui lui fait dire : « Je suis la servante du Seigneur », et à nous d’acquiescer à notre vocation de coopérateurs du Christ. Être un familier de la prière mariale aide à grandir dans cette attitude.

176 episodes