Johanna Moya, photographe écoféministe et humaine resplendissante

1:10:02
 
Partager
 

Manage episode 337439248 series 2638786
Par Lebon Trait d'union, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Johanna Moya, je l’ai découverte dans une vidéo, via son travail et avec ce podcast, j’ai rencontré une femme qui prend les photos mais pas de clichés, bien au contraire. J’ai tout de suite aimé la poésie de son travail, la richesse de ses nus, la beauté des portraits habillés - car elle ne fait pas que des corps, elle fait aussi des cœurs. Son interprétation du féminisme et du care, de la Nature et de la relation à l’autre, aux autres, à cette Terre qu’on bousille mais qu’elle célèbre encore, est précieuse et fascinante.

Elle a mis sourire dans la face militante que je portais parfois fatiguée, elle m’a collé un autocollant solidaire comme le blason redoré de ce féministe qui m’est cher et pour sûr, elle insuffle un vent de liberté et de créativité nécessaire.

Cet épisode termine la 3e saison de Café noir et tableau blanc.

______________________

La musique de notre podcast est tirée de la discographie de Suemarr. La chanson principale de cet épisode est la 6e chanson de l’album Minstrel.

Invitée : Johanna Moya ( La nomade photographie)

Présentation & réalisation : Hélène Lebon (helene@lebontraitdunion.com )

Montage : Felix M. Herrera H.

Musique : Suemarr (@blindsue)

Production : Lebon Trait d’union (@lebontraitdunion)

53 episodes