POUTINE : ET MAINTENANT, LA GUERRE ALIMENTAIRE… – 26/05/22

1:04:45
 
Partager
 

Manage episode 329835612 series 2455635
Par France Télévisions, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

POUTINE : ET MAINTENANT, LA GUERRE ALIMENTAIRE… – 26/05/22

Invités

PHILIPPE DESSERTINE

Directeur de l’Institut de Haute finance

SÉBASTIEN ABIS

Chercheur associé à l’IRIS

Spécialiste en géopolitique alimentaire

BÉATRICE MATHIEU

Rédactrice en chef - « L’Express »

EMMA HAZIZA

Hydrologue

Alerte sur le blé. La sécurité alimentaire de nombreux pays est menacée. L’offensive militaire russe lancée le 24 février dernier perturbe gravement l’activité agricole ukrainienne. Or ce pays était avant l’invasion le quatrième exportateur mondial de maïs et en passe de devenir le troisième exportateur de blé. Mais en raison d’un blocus imposé dans ses ports par la Russie, une vingtaine de tonnes de céréales attend dans les silos d’être exportée. La récolte de cette année est quant à elle menacée.
Ce conflit va ainsi aggraver les fragilités de pays très dépendants des céréales ou des engrais russes et ukrainiens, notamment en Afrique, où l’insécurité alimentaire existe déjà.
D’autant qu’à ce blocus s’ajoute une flambée spéculative des prix alimentaires. Ces derniers ont en effet augmenté de 30 % en un an et ce alors que malgré la guerre en Ukraine, les ressources sont encore stables et qu’il n’y a pour l’heure pas de pénurie.
Et cette crise des matières premières alimentaires entraîne des réflexes protectionnistes. L’Inde, deuxième producteur de blé au monde, a ainsi décidé d’interdire ses exportations pour assurer l’approvisionnement de son marché intérieur. Cette décision a été vivement critiquée par les membres du G7, qui jugent que cela ne ferait « qu’aggraver la crise ». Certains pays, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient redoutent une pénurie dans les mois qui viennent.

Tous les pays ne sont cependant pas confrontés à d’aussi grandes difficultés. La France n’est ainsi pas menacée pour son approvisionnement. Mais face à la montée des périls, comment le pays peut-il produire plus pour pallier les manques dûs au conflit ukrainien ? Cela est-il possible dans un contexte où les contraintes environnementales sont de plus en plus importantes ? Car la crise climatique est en cours et la sécheresse des dernières semaines l’a durement rappelé. Les défis auxquels devra s’atteler le nouveau ministre de l’agriculture Marc Fesneau seront donc nombreux.

En matière de souveraineté, l’alimentation n’est pas le seul défi à relever. L’énergie se révèle en effet également être un enjeu essentiel. La dépendance de l’Europe aux énergies fossiles apparaît comme une faiblesse géopolitique et une catastrophe environnementale. Mais comment s’en passer ?

Les pénuries massives pourront-elles être évitées en Afrique du Nord et au Moyen-Orient ?
La France peut-elle produire assez pour soutenir les nations dépendantes des importations céréalières d’Ukraine ?
L’Europe sera-t-elle capable d’atteindre la souveraineté énergétique ?

DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45

FORMAT : 65 minutes

PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé

REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40

RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son

PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :

INTERNET : francetv.fr

FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5

TWITTER : https://twitter.com/cdanslair

INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

1191 episodes