ISLAM : MACRON CIBLE LES "INFLUENCES ÉTRANGÈRES" 19-02-2020

1:04:39
 
Partager
 

Manage episode 253968402 series 2455635
Par France Télévisions, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

ISLAM : MACRON CIBLE LES "INFLUENCES ÉTRANGÈRES" 19-02-2020


Invités


Christophe BARBIER

Editorialiste à « L’Express »


Hakim EL KAROUI

Essayiste - Auteur de « L’islam, une religion française »


Agnès LEVALLOIS

Maitre de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique


Sophie GHERARDI

Directrice du Centre d'étude du fait religieux contemporain


Lors d’un déplacement à Mulhouse hier, Emmanuel Macron a présenté les premières mesures de sa stratégie de lutte contre le "séparatisme islamiste". Pas question, a-t-il insisté, de faire un plan contre l'islam, ce qui serait "une faute profonde", "notre ennemi est le séparatisme" qui résulte d’une "manipulation du fait religieux" et conduit à "ne pas respecter les règles de la République".

Concentrant ses annonces sur la lutte contre les "influences étrangères", le chef de l'Etat est longuement revenu sur les enseignements de la langue et culture d'origine (Elco), des cours dispensés par des enseignants envoyés par d'autres pays. Ces Elco concernent neuf pays (Algérie, Croatie, Espagne, Italie, Maroc, Portugal, Serbie, Tunisie et Turquie) et "80.000 élèves" par an, a indiqué Emmanuel Macron. "Le problème que nous avons aujourd'hui avec ce dispositif, c'est que nous avons de plus en plus d'enseignants qui ne parlent pas du tout le français. Nous n’avons pas, non plus, le contrôle sur les programmes qu’ils enseignent. C’est un problème". Par conséquence, ce dispositif sera supprimé à la rentrée scolaire prochaine et remplacé, pour les pays avec lesquels le gouvernement trouve un accord – "tous sauf la Turquie à ce stade" – par des Enseignements internationaux en langue étrangère (EILE).

Le président de la République a également annoncé que la France allait progressivement cesser d’accueillir des "imams détachés" envoyés par d'autres pays, comme la Turquie, le Maroc et l'Algérie. Au nombre de 300 aujourd’hui, ils constituent la moitié des imams rémunérés dans le pays. Outre cette mesure, le chef de l'Etat a également indiqué que sera mis fin à l'accueil des "psalmodieurs" reçus chaque année en renfort durant la période du ramadan. Parallèlement, Emmanuel Macron a donné sa feuille de route au Conseil français du culte musulman. D’ici fin mars, le CFCM va devoir élaborer des propositions concrètes pour former et/ou certifier des imams "respectueux des lois de la République". Par ailleurs, une loi sera votée concernant le financement des lieux de culte, afin de mieux contrôler les financements venant de l’étranger. "Nous avons besoin de transparence sur les origines et les finalités. (…) On a besoin de savoir d’où vient l’argent, qui le touche, pourquoi faire", a déclaré le chef de l’État.

Avec ces mesures de "reconquête républicaine", le chef de l’Etat entend illustrer la priorité régalienne censée caractériser, avec l’écologie, l’acte II du quinquennat. D’autres déplacements sur ce thème devraient être faits par l’exécutif la semaine prochaine et après les élections municipales. Mais d’ores et déjà que faut-il retenir des annonces d’Emmanuel Macron ? Comment sont formés actuellement les imams ? Qui finance la construction des mosquées ? L'alimentation halal, qu'est-ce que c'est ? L’islam de France est-il sous influence étrangère ?


Diffusion : tous les jours de la semaine à 17h45

Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30

Format : 65 minutes

Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé

Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele, Jacques Wehrlin, Nicolas Ferraro et Benoît Lemoine

Productions : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C dans l'air sur France.tv


Pour plus d'informations sur la confidentialité de vos données, visitez Acast.com/privacy

468 episodes