ÉDOUARD PHILIPPE, L’HOMME QUI FAIT RÊVER LA DROITE 30-06-2020

1:04:49
 
Partager
 

Manage episode 265898405 series 2455635
Par France Télévisions, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

ÉDOUARD PHILIPPE, L’HOMME QUI FAIT RÊVER LA DROITE 30-06-2020


Invités


Bruno JEUDY

Rédacteur en chef du service politique de « Paris Match »


Cécile Cornudet

Editorialiste politique aux « Echos »


Brice Teinturier

Politologue, directeur général délégué d'Ipsos France


Astrid de Villaines

Cheffe du service politique au « Huffington Post »


Il s'est fait réélire avec 58,8% des voix contre 41,2% pour son adversaire, le député communiste Jean-Paul Lecoq. Le premier ministre a commenté sa victoire électorale au Havre en ces termes : "les résultats sont nets. C’est un acte de confiance et de responsabilité exceptionnel qu’il faut prendre très au sérieux." En première ligne durant la crise sanitaire, Edouard Philippe jouit d'une vraie popularité au-delà de la cité portuaire : une majorité de Français lui font confiance pour "réinventer la France" selon un sondage Ifop paru ce lundi. Et dimanche soir, une autre étude indiquait que 55% de la population souhaitaient le voir rester à Matignon... Quelle sera sa place dans le "monde d'après" ? Avec la perspective du remaniement, le sort du premier ministre tient en haleine. Lundi matin, il était en tête-à-tête avec le président de la République. Ce dernier peut-il vraiment se séparer d'Edouard Philippe après son succès dans les urnes ?


Qu'il soit l'homme fort du moment n'échappe pas à la droite. On retrouve parmi ses soutiens une large partie d'électeurs de centre droit et chez les Républicains, certains rêvent d'une telle figure pour redonner de la vitalité au parti... jusqu'à en faire un éventuel recours présidentiel s’il devait quitter Matignon ? Sauf que pour leur chef de file, Christian Jacob, Edouard Philippe a trahi en rejoignant les rangs de la République en marche.


Pour le moment, c'est la stupéfaction qui règne côté Républicains. La condamnation en première instance de François Fillon à cinq ans de prison dont deux ferme, ainsi qu'à dix ans d'inéligibilité, a secoué le groupe. L'ancien premier ministre a été reconnu coupable de détournement de fonds publics. Certains estiment le jugement trop lourd, trop sévère quand d'autres essayent déjà de tourner la page.


Avec ces élections municipales, beaucoup de nouveaux visages apparaissent sur la scène politique. Des personnes issues de la société civile, plutôt jeunes, beaucoup de femmes. Tous ces inconnus s'apprêtent à renouveler l'ancien monde et confortent l'idée d'une crise de confiance des Français envers les partis traditionnels. Sauf que désormais, cette envie de renouveau ne bénéficie plus au parti présidentiel...


Edouard Philippe peut-il rester à Matignon ? La condamnation de François Fillon ravive les plaies de la droite : comment faire émerger un nouveau leadership ? Quelles leçons tirer du score des écologistes et de l’arrivée de parfaits inconnus aux municipales ?


Diffusion : tous les jours de la semaine à 17h45

Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30

Format : 65 minutes

Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé

Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele, Jacques Wehrlin, Nicolas Ferraro et Benoît Lemoine

Productions : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C dans l'air sur France.tv



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

550 episodes