DELTA, DELTA PLUS : CES PAYS QUI RECONFINENT... – 29/06/21

1:08:06
 
Partager
 

Manage episode 296230146 series 2455635
Par France Télévisions, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

DELTA, DELTA PLUS : CES PAYS QUI RECONFINENT... – 29/06/21

Invités

Pr ANNE-CLAUDE CRÉMIEUX

Professeure en maladies infectieuses - Hôpital Saint-Louis

Membre de l’Académie de Médecine

CAROLINE TOURBE

Journaliste sciences et médecine – « Le Point »

PASCAL BONIFACE

Directeur de l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) - Auteur de « Géopolitique du Covid-19 »

Pr ANTOINE FLAHAULT – En direct de Genève

Épidémiologiste

Directeur de l’Institut de santé globale de l’Université de Genève

Auteur de « Covid, le bal masqué »

Pr BRUNO LINA – En direct de Lyon

Virologue – CHU de Lyon

Membre du Conseil scientifique

Si la France reprend doucement goût à la « vie d’avant », et la situation sanitaire continue de s’améliorer, avec 1 304 patients en soins critiques, le variant Delta progresse dans l’Hexagone et dans le reste du monde. Identifié pour la première fois en Inde en avril dernier, il est désormais présent dans au moins 85 pays, selon l'OMS, et son essor inquiète.

Il est ainsi responsable d’une augmentation des cas en Israël, pays qui a longtemps fait figure d'exemple, où plus de la moitié de la population est vaccinée, et a contraint le gouvernement à prendre à nouveau des mesures d'urgence. Le port du masque y est de nouveau obligatoire dans les lieux clos, la réouverture aux touristes étrangers est reportée d'un mois et la vaccination des moins de 16 ans va être accélérée.

Responsable aussi d’une reprise de l’épidémie au Royaume-Uni où il est dominant, le variant Delta est également majoritaire au Portugal, qui a décidé de resserrer ses restrictions dans les villes les plus touchées, dont Lisbonne. En Russie, frappée de plein fouet par ce variant plus contagieux, Moscou et Saint-Pétersbourg ont enregistré respectivement 124 et 110 morts au cours des dernières vingt-quatre dernières heures. Et ce malgré l’introduction de restrictions comme le retour du télétravail obligatoire pour une partie des employés et la vaccination obligatoire des salariés du secteur des services.

En Australie, qui est dans une stratégie zéro Covid et a jusqu’à présent plutôt bien contenu la propagation du coronavirus, la principale métropole du pays, Sydney, s’est réveillée confinée dimanche pour deux semaines. La Malaisie a décidé de prolonger pour environ un mois son confinement général imposé au début de juin. Le Bangladesh, confronté à une augmentation « dangereuse et alarmante » du nombre de contaminations par le variant Delta, a décrété un nouveau confinement sévère depuis lundi et de nouvelles restrictions ont également été décidées en Afrique du Sud, le pays plus touché du continent, pour faire face à la forte hausse des contaminations au Covid-19.

Enfin en Inde, c’est désormais l’un de ses mutants qui inquiète particulièrement. Surnommé « Delta Plus» par la communauté scientifique, le B-1-617-2-1 préoccupe les autorités indiennes car il présente sur sa protéine Spike, celle qui permet au coronavirus de pénétrer dans les cellules humaines, la mutation d’acide aminé K417N, observée sur le variant Beta, identifié originellement en Afrique du Sud.

En France, si aucune trace de cette nouvelle mutation du virus n’a été repérée pour l'instant, le variant Delta continue son avancée. Il constitue désormais 20 % des nouveaux cas dans l’Hexagone a indiqué, ce mardi, le ministre de la Santé, Olivier Véran. Il y a moins d'une semaine, ce variant du virus ne représentait que « 9 et 10 % des nouveaux cas positifs en France », avait rapporté le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

40 % plus contagieux que le variant Alpha, apparu au Royaume-Uni, le variant Delta change beaucoup de choses sur le contrôle de l'épidémie et le nombre de personnes à vacciner afin d'obtenir la fameuse immunité de groupe, expliquent les épidémiologistes. Pour y parvenir, ces derniers estiment qu’il faudrait que près de 80 % de la population soit immunisée, contre 60 % pour le variant Alpha. Ce pour quoi les autorités appellent à une vaccination massive. « Nous vaccinons 200 000 personnes par jour » en primo-injection, « c'est trop peu », a regretté la semaine dernière le Premier ministre, en voyage dans les Landes. « On a fait beaucoup mieux, on doit faire beaucoup mieux », a-t-il ajouté, appelant « solennellement » les soignants à se faire vacciner.

Un appel à la vaccination mais aussi à se faire tester. Dans les Landes où le variant Delta représente près de 70 % des contaminations, et dans le Gers limitrophe, les opérations de dépistage sont renforcées pour remonter les chaînes de contaminations. L’objectif étant d’aller vite pour éviter une reprise de l’épidémie dans le pays.

Mais peut-on y parvenir ? Quels sont les moyens mis en œuvre en France et à l’étranger ? Le variant Delta peut-il provoquer une quatrième vague en France ? Pourquoi progresse-t-il même dans les pays qui vaccinent beaucoup ? Et que sait-on du variant Delta Plus ?

DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45

FORMAT : 65 minutes

PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé

REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40

RÉALISATION : Nicolas Ferraro - Pascal Hendrick - Benoît Lemoine - Jean-François Verzele - Jacques Wehrlin

PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :

INTERNET : francetv.fr

FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5

TWITTER : https://twitter.com/cdanslair

INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

944 episodes