Business of Bouffe #39 | Antoine Hubert - Ynsect | L'histoire du leader mondial de l’alimentation à base d’insectes

1:22:14
 
Partager
 

Manage episode 317042553 series 2617097
Par Business of Bouffe, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Aujourd’hui, Daniel Coutinho et Olivier Frey sont avec Antoine Hubert, ingénieur agronome, entrepreneur et président d’Ynsect.

🌱 Ensemble, nous revenons sur le parcours d’Antoine, amoureux de la nature depuis son plus jeune âge. Petit déjà, il s’amusait à chasser des papillons dans les montagnes savoyardes. S’il ne savait pas qu’il serait quelques années plus tard à la tête de l’entreprise leader de la production de protéines naturelles à base d’insectes, il souhaitait déjà travailler pour la préservation de l’environnement. Cette conscience écologique le mena à travailler en tant qu’ingénieur agronome et à s’intéresser aux insectes. C’est à travers l’association Worgamic qu’il monte avec quelques copains qu’il va d’abord mettre en pied dans l’univers des insectes. Au fil des projets alimentaires éducatifs menés dans les écoles, Antoine Hubert s’intéresse alors à la capacité de ces petites bêtes à recycler les déchets organiques.

🐜 🦗 L’envie de faire bouger les choses l’emmène par la suite à entreprendre. Il décide alors de se lancer dans l’élevage de scarabées Molitor, plus communément appelés « vers de farine », à destination d’abord de l’alimentation animale puis de l’alimentation humaine. Il fonde Ynsect en 2011 avec Jean-Gabriel Levon, Fabrice Berro et Alexis Angot. L’entreprise possède aujourd’hui deux sites d’élevage, un implanté dans le Jura et l’autre aux Pays-Bas, qui sont de véritables bijoux de technologie. Les insectes vivent dans des bacs superposés et la plupart des opérations (nourrissage, tri, température, hydrométrie, etc.) sont automatisées, ce qui rend le coût d’élevage relativement faible. Après transformation, de nombreux produits à base de poudre de protéines ou d’huile sont proposés aux entreprises pour être ensuite intégrés dans différents types d’aliments. Plus rentable et moins polluant, l’élevage d’insectes est une solution concrète pour nourrir la population humaine qui ne cesse de croître tout en limitant notre impact environnemental.

♻️ La force d’Ynsect est d’être une entreprise qui s’inscrit dans l’économie circulaire. Pour nourrir ses insectes, l’entreprise récupère des déchets agricoles locaux. Par ailleurs, les déjections des animaux sont revalorisées en engrais bio utilisés pour la nutrition végétale. Tout se transforme, rien ne se perd !

Ynsect semble avoir un bel avenir : l’entreprise construit actuellement une nouvelle ferme verticale à Amiens, haute de 36 mètres et a le projet d’installer des sites de production dans d’autres pays. La startup française a su convaincre de nombreux investisseurs dont l’acteur américain Robert Downey Jr qui a même fait sa promo dans la célèbre émission américaine Late Show.

" L’élevage d’insectes n’est absolument pas nouveau, ça fait des centaines voire des milliers d’années qu’on élève des insectes "

Plus d’informations sur Ynsect :

Pour découvrir les épisodes Business of Bouffe :

300 episodes