Stuart Hamm | Biographie

8:14
 
Partager
 

Manage episode 239311199 series 1932631
Par Johann Berby, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Stuart Hamm est un bassiste américain de jazz-rock-fusion, né le 8 février 1960, à la Nouvelle-Orléans, dans l’état de Louisiane. Musicien respecté pour son travail d’enregistrement en studio, il s’est surtout fait un nom grâce à ses représentations scéniques aux côtés de guitaristes de légende tels que Joe Satriani et Steve Vai. Il a aussi donné de nombreuses conférences dans le monde entier et publié des vidéos pédagogiques sur la guitare basse.

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes motivés à progresser ! 🙂

Stuart Hamm
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro

Stuart Hamm, sa carrière

Après avoir déménagé à Champaign, dans l’Illinois à l’âge de 4 ans, Stuart s’intéresse au piano et à la musique classique. Puis, il reçoit sa première basse pour Noël en 1973, et joue dans les différents groupes de son lycée.

À 18 ans, il s’inscrit au prestigieux Berklee College of Music à Boston. C’est dans cette école qu’il rencontre des guitaristes de future renommé mondiale. En effet, il se lie d’amitié avec Steve Vai, qui lui présentera plus tard son ami et professeur de guitare, Joe Satriani. C’est dans ce même établissement, qu’il a l’occasion de côtoyer de nombreux autres musiciens de talent : Steve Smith, Randy Coven, Victor Bailey, Jeff Berlin…

Au début des années 80, il décide de suivre Vai (qui jouait à ce moment avec Franck Zappa, et plus tard, David Lee Roth) jusqu’en Californie. Il assurera alors la partie basse dans le premier album solo de Steve Vai, Flex-Able, sorti en 1984. C’est à travers cette collaboration que Hamm rencontre Joe Satriani, dont la notoriété grimpe en flèche à cette époque, grâce à des albums instrumentaux tels que Not of this Earth en 1986 et Surfing with the Alien en 1987.

Dès lors, Stuart signe avec Joe Satriani et collabore sur des projets comme Dreaming No. 11 de 1988 et Flying in a Blue Dream de 1989. C’est au cours de cette période que Hamm se retrouve sous les feux de la rampe aux États-Unis, et se fait remarquer par tous les aficionados de la guitare du monde entier.

Cette période fructueuse va même donner naissance en 1988 au premier album solo de Stuart Hamm, Radio Free Albemuth, dans lequel il inclut des hommages à Beethoven et Debussy. On constate alors ses influences de pianiste et de musique classique, qui contribuent à lui donner ce style non-conventionnel qui fera son succès. S’en suivront Kings of Sleep en 1989 et The Urge en 1991. Dans le même temps, Hamm retrouve son vieil ami, Steve Vai, pour un nouveau projet : Passion and Warfare, en 1990.

Les années 90 vont être un véritable passage à vide pour Stuart Hamm, qui semble, aux yeux du monde, avoir disparu de la surface de la Terre. Mais il revient en force à la fin de la décennie avec un trio du tonnerre, GHS, formé avec le guitariste Frank Gambale et le batteur Steve Smith. Ils sortent alors les albums Show Me What You Can Do (1998), Light Beyond (2000) et GHS 3 (2002). Hamm trouvera même le temps de sortir un énième album solo, Outbound, en 2000, et de tourner et enregistrer avec Satriani : G3 : Live in Concert en 1997, Crystal Planet en 1998 et Live in San Francisco en 2001.

Au cours de ces années, Stuart Hamm a aussi été invité sur des enregistrements par des artistes tels que Richie Kotzen, Adrian Legg, Michael Schenker, Steve Fister, James Murphy, etc. De plus, il travaillera sur plusieurs albums “tribute” avec notamment Peter G (Peter Green Songbook) , Queen (Stone Cold Crazy), Ozzy Osbourne (Bat Head Soup), Rush (Workong Man), Aerosmith (Not the same old song and dance), et Alice Cooper (Humanary Stew).

En 2006, Hamm fonde un trio, Bx3, avec deux autres bassistes : Jeff Berlin et Billy Sheehan. Plusieurs morceaux de la tournée 2006 ont d’ailleurs été inclus sur l’album live Stu X 2 de Hamm. Depuis 2011, Stuart Hamm a joué avec The Deadlies, un orchestre de house, pour une chaîne de télévision indépendante basée à San Francisco. Il a aussi accepté le poste de directeur des programmes de la basse au Musician Institute à Hollywood.

——->>>>>>> Quels sont vos albums préférés avec Stuart Hamm ? Dites-le moi dans les commentaires ! 🙂

Influences de Stuart Hamm

Issu d’une famille très musicale, il a été bercé dans son enfance par beaucoup de styles de musique différents. En effet, son père, qui était alors professeur de musicologie à l’université faisait souvent intervenir des représentations de musique moderne. Il eut ainsi l’occasion de rencontrer l’emblématique John Cage, reconnu pour ses compositions expérimentales.

Sa mère, quant à elle, professeur de chant et chanteuse d’opéra, apporta aussi sa pierre à l’édifice, tandis que son frère l’emmenait souvent voir des concert de l’orchestre indien Mahavishnu Orchestra.

En ce qui concerne les bassistes, Hamm raconte dans une interview qu’un des premiers à l’avoir influencé a été Chris Squire, du groupe Yes, et peu après, John Entwistle, du groupe The Who. Il confie aussi avoir eu de l’intérêt pour des disques de Stanley Clarke, mais le jour où il alla voir Jaco Pastorius au théâtre Orpheum, en Novembre 1978, d’après ses dires, sa vie “changea à jamais”.

——->>>>>>> Est-ce que Stuart Hamm est une de vos influences à la guitare basse ? Dites-le moi dans les commentaires ! 🙂

Instruments

stuart hamm
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro⎥

Photo ©Framus & Warwick

Au début de sa carrière, Stuart Hamm était en partenariat avec les basses “Factor” de Philip Kubicki. Puis il fut le premier à avoir une basse électrique en modèle signature chez Fender : la “Urge Bass” et la “Urge II Bass” (avec un D-drop tuner).

stuart hamm
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro⎥

Photo ©Framus & Warwick

Il a eu également ses propres modèles signature chez Washburn à partir de 2011 tels que la AB40SH, ainsi que toute une série de modèles nommée “Stuart Hamm Electric Bass” (SHB30, SHB40 et SHB60).

stuart hamm
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro⎥

Photo ©Framus & Warwick

En 2014, il s’est associé avec Warwick pour créer la “Stu Hamm Signature”, un modèle basé sur les “Warwick Streamer Broadneck”.

Quel est votre ligne de basse préférée de Stuart Hamm ? Dites le moi dans les commentaires ! 🙂

Blog BassistePro.com – Cours de basse

APPRENDRE LA GUITARE BASSE AVEC UN PRO

GROOVE LIKE A PIG

Communauté des bassistes motivés et bienveillants qui veulent passer au niveau supérieur

Cet article Stuart Hamm | Biographie est apparu en premier sur Blog BassistePro.com - Cours de basse.

48 episodes