MWAMBUTSA IV Bangiricenge Rubangishamiheto Episodes 1

47:52
 
Partager
 

Manage episode 313502018 series 3273653
Par KARAYENGA Athanase, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

A 3 ans, le Mwami (Roi) Mwambutsa accède au trône du royaume du Burundi. Son règne va durer un 51 ans, de 1915 à 1966. Qui était le roi Mwambutsa IV Bangiricenge Rubangisha Miheto ? Dans que contexte familial et politique accède-t-il au trône en si bas âge seulement ?

Le jeune prince Bangiricenge fut intronisé à Muramvya le 16 décembre 1915, sous le nom dynastique de Mwambutsa IV Bangiricenge. Ce nom s’inscrit dans la lignée des quatre noms dynastiques que comptait la royauté burundaise laquelle. Les rois burundais se succédaient en quatre cycles marqués par un roi de la dynastie Ntare,(Lion), de la dynastie Mwezi (Lune), de la dynastie Mutaga (Jour) et enfin de la dynastie Mwambutsa (Traversée)

Le Mwami Mwambutsa IV Bangiricenge va accéder et régner dans des circonstances très difficiles marquées notamment par l’assassinat de son père, le Mwami Mutaga IV Mbikije et de sa mère, la Mwamikazi (Reine) Ngenzahayo.

En outre, le royaume du Burundi est occupé et dominé par une puissance coloniale étrangère, la Belgique. Heureusement, grâce à son intelligence et son sens affiné de la diplomatie, il va habillement rester au trône pendant plus d’un demi-siècle. Il assurera la traversée du Burundi de la période coloniale à l’indépendance retrouvée.

Son combat discret mais efficace permettra l’émergence de son fils aîné, Louis Rwagasore, figure de proue de la lutte pour la reconquête de la souveraineté nationale. Le Mwami Mwambutsa paiera cher cette reconquête de l’indépendance nationale. Puisque son fils, devenu Premier Ministre du gouvernement issu du triomphe électoral de son parti, le Progrès National » (UPRONA), fut assassiné avant la proclamation de l’indépendance le 1er Juillet 1962.

Le Mwami Mwambutsa était très aimé par le peuple burundais. Soucieux de préserver l’âme, les croyances religieuses, la culture et l’identité du Burundi, il refusera de se faire baptiser par l’Eglise Catholique. Car, pour lui, il était hors de question qu’un Mwami burundais s’incline et soit touché par un prêtre étranger qui lui aurait versé l’eau du baptême sur la tête.

Le Mwami Mwambutsa IV Bangiricenge épousa Thérèse Kanyonga en 1932. Elle mettra au monde trois enfants :
1. Le Prince Louis Rwagasore
2.La Princesse Rosa Paula Iribagiza
3. La Princesse Regina Kanyange
En 1946, le roi Mwambutsa divorce de la reine Kanyonga et épouse la reine Baramparaye. L'année suivante, la reine Baramparaye donne naissance à un fils, le prince Charles Ndizeye (1947-1972). Le prince Charles Ndizeye le destituera en septembre 1966, à l’âge de 19 ans, sous le nom dynastique de Ntare V.

Le règne et la vie de Mwambutsa furent émaillés par une série de tragédies familiales épouvantables. Comme indiqué plus haut, son fils aîné, Le Prince Louis Rwagasore , a été assassiné en 1961.

En juillet 1966, le Mwami Mwambutsa est destitué par son deuxième fils, Charles Ndizeye. Celui-ci sera lui-même destitué quelques mois plus tard lors du coup d'État militaire qui instaure, le 28 Novembre 1966, la République du Burundi. Les militaires portent le Capitaine Michel Micombero aux fonctions de Président de la République. Ntare V fut assassiné, le 29 avril 1972, par le pouvoir de Michel Micombero.

Le Mwami Mwambutsa IV vivait en exil en Suisse quand il a été destitué par son fils. Il vécut le restant de sa vie à l'écart de la vie politique agitée de son pays et décède en 1977. Le Mwami Mwambutsa repose au cimetière de Meyrin, en banlieue de Genève .

--- Support this podcast: https://anchor.fm/bigabiro-magazine/support

24 episodes