Autour d'une souveraineté juive - audio

Partager
 

Fetch error

Hmmm there seems to be a problem fetching this series right now. Last successful fetch was on April 07, 2020 16:59 (8M ago)

What now? This series will be checked again in the next day. If you believe it should be working, please verify the publisher's feed link below is valid and includes actual episode links. You can contact support to request the feed be immediately fetched.

Manage series 2295473
Par podcast@unil.ch and UNIL | Université de Lausanne, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Le colloque international "Autour d'une souveraineté juive" s'est déroulé du 25 au 26 novembre 2008. L’année 2008 a marqué le 60e anniversaire de l’état d’Israël. Les anniversaires sont traditionnellement des moments de célébration, mais aussi parfois de dénigrement. Le monde académique leur donne généralement la forme du bilan qui consiste à effectuer le solde, positif ou négatif, d’une entreprise. Peut-être n’y a-til pas d’entreprise dont les bilans creusent des écarts aussi profonds que le sionisme politique et son oeuvre, l’état d’Israël. La souveraineté, définie comme la volonté d’être maître de son devenir, est l’ambition qui a accompagnée depuis sa naissance l’un des mouvements d’émancipation des Juifs appelé sionisme. Cela a fait soixante ans cette année, que des Juifs ont recouvré, ou inventé une forme nouvelle de souveraineté incarnée désormais dans un état. Ainsi un peuple monde, caractérisé par la dispersion et la structuration en communauté texto-centrée, s’est donné pour objectif de fonder un cadre politique assurant aux Juifs tout à la fois la sécurité politique et une vie normale. Notons que la souveraineté juive a constitué ici, une modalité particulière de la rencontre des Juifs avec le paradigme politique européen. La création d’un état fut à cet égard, la forme contingente qu’imposa in fine, la conjoncture historique. Six décennies plus tard, les interrogations soulevées par cette forme politique nouvelle sont nombreuses et constituent autant de contestations et de remises en cause de cette volonté de normalisation des Juifs par les moyens de la politique. Incomplètement acceptée par son environnement, souvent condamnée dans une Europe qui y a renoncé, la souveraineté est aussi déplorée au regard de son incompatibilité avec un supposé ethos juif. C’est à l’examen des questions posées par ce projet émancipateur qu’entend s’attacher ce colloque. Le bilan auquel nous sommes dès lors appelés, porte indissociablement sur l’état et sur les logiques dont il procède et qu’en retour il reconfigure. Il convient alors de porter l’attention sur le rapport, parfois occulté, parfois trop simplifié, entre la situation passée et présente des Juifs et cet état. Etat juif, état des Juifs, état pour les Juifs sont autant de manières différentes de déterminer la nature de ce lien. Ce colloque ambitionne, en associant des perspectives diverses, de clarifier, ce sur quoi doit porter le compte au moment du bilan, à savoir, le projet d’une souveraineté juive.

12 episodes