“Section spéciale” de Costa-Gavras

33:54
 
Partager
 

Manage episode 213356326 series 2404468
Par Amicus Radio, Une émission de Julie Allard, Anne Lagerwall, Vincent Lefebve, and Julien Pieret, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Résumé de l’épisode

Le troisième épisode des Acteurs du droit est consacré au film Section spéciale, de Costa-Gavras, sorti sur les écrans en 1975. Ce film relate l’affaire des sections spéciales, ces juridictions d’exception qui ont été mises en place par le régime de Vichy, en août 1941, afin de condamner des communistes et des Juifs de façon expéditive et en violation de certains des principes juridiques les plus essentiels. Ce film mobilise, à travers une galerie de personnages, divers problèmes se situant au carrefour du droit, de la politique et de la morale. L’instrumentalisation politique de la justice ou encore le problème de la conscience du juge sont ainsi interrogés à partir d’une chronique singulière, mise en images par Costa-Gavras dans un film devenu classique, mais toujours d’une brûlante actualité. Du processus ayant mené à l’adoption de la loi du 14 août 1941 à la première journée d’audience de la section spéciale parisienne, les spectateurs sont conduits à se poser la question de la possibilité, mais aussi des limites, de la justification d’une politique oppressive, discriminatoire et criminelle par des moyens légaux.

L’émission Les acteurs du droit propose de comprendre le droit et la justice à partir de personnages qui donnent chair au droit. L’émission dresse le portrait d’individus qui ont joué un rôle dans une affaire judiciaire et ont inspiré les scénaristes et les metteurs en scène. Chaque épisode s’attache à présenter un film basé sur une histoire vraie et dont le héros est un acteur du droit. Le résumé de l’œuvre et de son contexte sert de point de départ pour évoquer un thème qui présente aujourd’hui une certaine actualité : les fous doivent-il être jugés ? La justice est-elle politique ? Doit-on supprimer le juge d’instruction ?

Extraits sonores
Extraits musicaux
  • Divers extraits d’Éric Demarsan, Section spéciale, bande originale du film de Costa-Gavras, RCA Records, 1975.
  • Divers extraits de Boris Godounov de Modest Mussorgsky et Alexander Pushkin, Orchestre national de la Radio-Télévision française, coll. « Bibliothèque Nationale de France », 1952.
Ressources bibliographiques
  • Ch. Amson, « La Section spéciale, ou le procès de la docilité », in D. Amson, Ch. Amson et J.-G. Moore, Les grands procès, 2e éd., Paris, PUF, coll. « Questions judiciaires », 2015, pp. 413-419.
  • H. Arendt, « Eichmann à Jérusalem », in Les Origines du totalitarisme. Eichmann à Jérusalem, P. Bouretz (dir.), trad. A. Guérin et M.-I. Brudny-de Launay, révision M. Leibovici, Paris, Gallimard, coll. « Quarto », 2002.
  • Responsabilité et jugement, trad. J.-L. Fidel, Paris, Payot & Rivages, coll. « Petite Bibliothèque Payot », 2005.
  • R. Aron, Histoire de Vichy (1940-1944), Paris, Fayard, coll. « Les grandes études contemporaines », 1954.
  • A. Bancaud, Une exception ordinaire. La magistrature en France, 1930-1950, Paris, Gallimard, coll. « Nrf Essais », 2002.
  • « La haute magistrature sous Vichy », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, 1996, vol. 49, pp. 45-62.
  • « La magistrature et la répression politique de Vichy ou l’histoire d’un semi-échec », Droit et société, 2006, vol. 34, pp. 557-574.
  • « Une exception ordinaire. Les magistrats et les juridictions d’exception de Vichy », in La justice de l’épuration à la fin de la Seconde Guerre mondiale, coll. « Histoire de la justice », La Documentation française (Association française pour l’histoire de la justice), 2008, pp. 29-74.
  • « Histoire d’une conversion : les magistrats résistants après la Libération au service de la réaffirmation de la nouvelle raison d’État », in La Résistance dans la pratique judiciaire 1940-1944, préf. P. Truche, Paris, La Documentation française (Association française pour l’histoire de la justice), coll. « Histoire de la justice », 2012, pp. 41-73.
  • J. Barthélémy, Ministre de la Justice. Vichy 1941-1943. Mémoires, Paris, Pygmalion, 1989.
  • G. Camy, « Le cinéma politique “grand public” en France dans les années 70 », in R. Prédal (dossier réuni par), Le cinéma de Costa-Gavras, CinémAction n° 35, Condé-sur-Noireau, Éditions Corlet, 1985, pp. 124-137.
  • C. Fillon et M. Boninchi, « Parquet et politique pénale sous le régime de Vichy », La justice des années sombres 1940-1944, préf. P. Truche, Paris, La Documentation française (Association française pour l’histoire de la justice), coll. « Histoire de la justice », 2012, pp. 179-235.
  • L. Israël, Robes noires, années sombres : La Résistance dans les milieux judiciaires, Paris, Fayard, 2005.
  • « La résistance par le droit ? Un enseignement paradoxal de l’histoire de la France des années sombres », in La Résistance dans la pratique judiciaire 1940-1944, préf. P. Truche, Paris, La Documentation française (Association française pour l’histoire de la justice), coll. « Histoire de la justice », 2012, pp. 9-19.
  • L. Israël et G. Mouralis, « Les magistrats, le droit positif et la morale. Usages sociaux du naturalisme et du positivisme juridiques dans la France de Vichy et en Allemagne depuis 1945 », Sur la portée sociale du droit. Usages et légitimité du registre juridique, Paris, CURAPP/PUF, 2005, pp. 61-78.
  • J.-P. Jean, « Quel regard porter sur les magistrats ayant siégé dans les juridictions d’exception sous l’Occupation ? », in La justice de l’épuration à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Paris, La Documentation française (Association française pour l’histoire de la justice), coll. « Histoire de la justice », 2008, pp. 237-246.
  • S. Langlois, La Résistance dans le cinéma français de fiction (1944-1994), Thèse de doctorat en histoire, Université Mac Gill (Montréal, Canada), 1996 ; cette thèse est disponible en ligne : http://www.collectionscanada.gc.ca/obj/s4/f2/dsk2/ftp02/NQ30315.pdf
  • V. Lefebve, « Droit, morale et politique dans Section spéciale de Costa-Gavras. La justice à l’épreuve de divers dispositifs d’écriture de l’histoire », in E. Jouve et L. Miniato (dir.), Chronique judiciaire et fictionnalisation du procès. Discours, récits et représentations, Paris, Mare & Martin, coll. « Libre Droit », 2017, pp. 241-258.
  • K. Mariat, « Filmer les dérives de la justice : Section spéciale, Costa-Gavras (1975) », in E. Jouve et L. Miniato (dir.), Chronique judiciaire et fictionnalisation du procès. Discours, récits et représentations, Paris, Mare & Martin, coll. « Libre Droit », 2017, pp. 231-239.
  • M. Oms, « Costa-Gavras : l’homme et la loi », in R. Prédal (dossier réuni par), Le cinéma de Costa-Gavras, CinémAction n° 35, Condé-sur-Noireau, Éditions Corlet, 1985, pp. 64-69.
  • R. O. Paxton, La France de Vichy. 1940-1944, trad. Cl. Bertrand, Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », 1997.
  • H. Rousso, Le syndrome de Vichy. De 1944 à nos jours, Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », 1990.
  • V. Sansico, La Justice déshonorée. 1940-1944, Paris, Tallandier, 2015.
  • P. Truche et D. Salas, « Postface. René Linais, juge à la section spéciale », in La justice de l’épuration à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Paris, La Documentation française (Association française pour l’histoire de la justice), coll. « Histoire de la justice », 2008, pp. 257-264.
  • H. Villeré, L’Affaire de la Section spéciale, Paris, Fayard, 1973.

Animation

Julie Allard, Vincent Lefebve, Julien Pieret

Réalisation

Leobardo Perez

Coordination

Léa Delion

Musique originale

Didier Riey

8 episodes