” Si le droit m’était conté ” de François Ost

41:10
 
Partager
 

Fetch error

Hmmm there seems to be a problem fetching this series right now. Last successful fetch was on December 18, 2020 05:08 (2M ago)

What now? This series will be checked again in the next day. If you believe it should be working, please verify the publisher's feed link below is valid and includes actual episode links. You can contact support to request the feed be immediately fetched.

Manage episode 253939655 series 2064400
Par Amicus Radio and Une émission de Denis Salas, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Résumé de l’épisode

Avant d’évoquer l’ouvrage Si le droit m’était conté de François Ost, il convient de rappeler d’où vient le mouvement « Droit et Littérature » auquel celui-ci se réfère. Ce n’est pas un hasard si ce mouvement est né aux Etats-unis à l’initiative des juristes qui voulaient donner un supplément d’âme aux lawyers, nourris d’esprit utilitariste ( cf. L’analyse des temps difficiles chez Dickens par Martha Nussbaum). En Europe, pays du droit écrit où le récit du droit est assurée par la Loi, c’est très diffèrent : le juriste du droit continental n’a aucune narration à proposer. Son jugement est déductif, sa conformité à la légalité résume tout ce qu’on attend de lui. La difficulté de la relation entre droit et littérature vient de la puissance de la Loi vécue comme hégémonique, hostile, écrasante. Ce qui place la littérature en opposition avec elle, voire en situation de subversion. Dans ce dialogue difficile, le détour par les contes par sa diversité même – qu’il s’agisse de fable historique ou de reportage de science-fiction- permet d’ouvrir des voies nouvelles.

Invité

François Ost est juriste et philosophe du droit. Il est membre de l’Académie royale de Belgique. Fondateur de l’Académie européenne de théorie du droit, il a enseigné à Bruxelles et Genève ; il est professeur émérite invité à l’Université Saint-Louis (UCL, Bruxelles). Auteur de plusieurs pièces de théâtre, il se consacre désormais aux rapports entre droit et littérature.
Son ouvrage Si le droit m’était conté est paru en octobre 2019 aux éditions Dalloz: https://www.boutique-dalloz.fr/si-le-droit-m-etait-conte-p.html

La chronique de Sandra Travers de Fautrier

Dans cette nouvelle chronique, Sandra Travers de Faultrier nous présente l’ouvrage Réclamer justice de Paul Audi (Galilée, 2019).
Elle fait également référence aux ouvrages suivants:

– Paul Audi, Qui témoignera pour nous, Albert Camus face à lui-même, Verdier, 2013.
– Jacques Derrida, Force de loi, Galilée, 1994.

Animation

Denis Salas

Réalisation

Leobardo Perez

Coordination

Camille Blumberg

Musique originale

Didier Riey

30 episodes