La famille de Malcolm X demande la réouverture de l’enquête sur son meurtre

3:07
 
Partager
 

Manage episode 285718224 series 2797362
Par Radio Nova, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

L’affaire Malcolm X rebondit après un nouveau témoignage. Il s’agit d’une lettre écrite par un ancien policier new yorkais, aujourd’hui décédé, et qui fait beaucoup de bruit aux Etats-Unis. Ce document a été présenté au cours d’une conférence de presse par le cousin du policier que l’on écoute tout de suite : “J’ai trouvé la lettre de confession que Ray a écrite et envoyé à mon père. Cette lettre écrite en 2011 raconte les détails sur l’implication du FBI et de la police de New York sur l’assassinat de Malcolm X et comment mon cousin a été forcé à trahir notre peuple.” Dans cette allocution, Reggie Wood affirme que son cousin Ray, un officier de police noir avoue dans une lettre être avoir contribuer à la mort du célèbre leader des droits civiques.

A l’époque Ray, un agent infiltré dans les groupes de droits civiques, se serait vu chargé par le FBI et la police de New York d’infiltrer l’entourage de Malcolm X afin de piéger deux des gardes du corps de l’activiste.

Une mission dont s’est acquitté Ray, puisque ces deux hommes de confiance ont été arrêtés seulement quelques jours avant le fameux meeting du 21 février 1965. Ce jour-là, Malcolm X était donc privé de protection et a pu être abattu par trois tireurs disséminés dans la salle du Audubon Ballroom, dans le nord de Manhattan. L'ancien policier souhaitait que son témoignage ne devienne public qu'après sa mort.

La missive expliquerait également que Ray a reçu pour consigne de la part de sa hiérarchie, de pousser les leaders et les membres de collectifs militant pour les droits civiques à commettre des crimes, afin de faciliter leur arrestation.

Si cette lettre est authentifiée et les accusations de Ray validées par la justice, elle pourrait totalement relancer l’affaire et permettre l’éclosion de la vérité.

Le porte-parole du procureur de Manhattan a d’ailleurs indiqué que «l'examen» du dossier était «en cours» et la police de New York a indiqué avoir communiqué à la justice «toutes les archives liées à cette affaire».

Pour sa part, le FBI n’a fait aucun commentaire sur l’affaire. Presque 56 ans jour pour jour, l’affaire Malcolm X, une des plus grandes plaies de l’histoire récente des Etats-Unis, pourrait enfin être résolue.

Crédit : Malcolm X lors de l'une de ses interventions au début des années soixante. • ©DR



See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

238 episodes