[En intégral] Kouam Tawa (Cameroun): «Nuit de veille»

1:08:45
 
Partager
 

Manage episode 298841958 series 1914137
Par France Médias Monde, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
C’est le cinquantenaire de l’Indépendance dans un village d’Afrique. Le pouvoir en place s’est organisé, comme d’habitude, pour que la commémoration ne soit que réjouissances, oubliant que les vents ont tourné. Le peuple, pour une fois, prendra soin de sa parole. Un texte écrit en 2016 par un maître de la palabre, en réaction à la censure du pouvoir camerounais. Une commission de vérification a interrompu les répétitions de deux spectacles prévus pour ces fêtes du Cinquantenaire, et a commandé à un de ses membres d’écrire une autre pièce qui plairait au président en exercice. De cette colère, naît Nuit de veille qui donne la parole au peuple : Ne nous oubliez pas, nous les délaissés de la grande Histoire, ne nous oubliez pas ! Ce texte ayant une durée de 4 heures, l’auteur a bien voulu en faire un montage. Lu par Aminata Abdoulaye, Tom Adjibi, Vincent Minne, Babetida Sadjo, Ibrahima Diokine Sambou, Sophie Sénécaut. La vidéo teaser ⇒ La vidéo, l'intégrale. Kouam Tawa Auteur dramatique, poète et metteur en scène, Kouam Tawa est né en 1974 à Bafoussam à l’ouest du Cameroun. Il réside dans sa ville natale et se consacre à la littérature, au théâtre et à l’animation des ateliers d’écriture. Auteur d’une vingtaine de livres dont une quinzaine pour la jeunesse, il est de nombre d’aventures au Festival des Francophonies, au 104, pour la saison Africa2020, ou encore pour chaque édition des Recréâtrales à Ouagadougou. On l’a vu aussi acteur dans le spectacle d’Andréya Ouamba De quoi sommes-nous faits ? Ses quatre dernières pièces, Sita, Nuit de veille, Mille et une femmes et Et caetera, ont été finalistes du prix RFI Théâtre et il a obtenu de nombreux soutiens, dont celui du fonds Des mots à la scène de l’Institut Français. Kouam Tawa est lauréat 2020 du dispositif Des Mots à la Scène. Ça va ça va le monde ! Le cycle est coordonné par Pascal Paradou, adjoint à la directrice de RFI en charge des opérations culturelles et de la Francophonie, et dirigé par le metteur en scène Armel Roussel dont la compagnie (e)utopia participe à la production avec le soutien de Wallonie Bruxelles International. Il bénéficie aussi du soutien de la SACD, dans le cadre de son action culturelle radiophonique et de l’Institut Français. Diaporama Mise en ondes Présentation : Pascal Paradou. Réalisation et prise de son : Jérémie Besset et Thibault Baduel. Coordination technique : Benjamin Avayou Mise en ligne Rédaction et coordination sur rfi.fr : Siegfried Forster (avec la collaboration de Sonia Borelva). Photos : Pascal Gély. Vidéos : Dominique Fiant, Romain Ferré, Leo Bernard, Christophe Valette. Pour écouter les autres lectures de « Ça va, ça va le monde ! » ⇒ cliquez ici

56 episodes