Les 300 ans de la Nouvelle-Orléans, épisode 3 : le revival

1:04:42
 
Partager
 

Série archivée ("Flux inactif" status)

When? This feed was archived on July 18, 2022 22:50 (28d ago). Last successful fetch was on June 15, 2022 01:18 (2M ago)

Why? Flux inactif status. Nos serveurs ont été incapables de récupérer un flux de podcast valide pour une période prolongée.

What now? You might be able to find a more up-to-date version using the search function. This series will no longer be checked for updates. If you believe this to be in error, please check if the publisher's feed link below is valid and contact support to request the feed be restored or if you have any other concerns about this.

Manage episode 260258604 series 2565148
Par TSF Jazz, David Koperhant, Adrien Belkout, and Rebecca Zissmann, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
La semaine dernière, nous avons assisté à la fermeture de Storyville, le quartier des bordels qui a favorisé l’éclosion d’une nouvelle génération de musiciens. Ils s’appellent Buddy Bolden, Kid Ory, King Oliver ou Jelly Roll Morton, ils font rugir leurs cornets, gémir leur trombone et tressaillir le piano comme on ne l’avait jamais entendu auparavant… Ils sont les pionniers du jazz, mais ils sont surtout le fruit de deux-cents ans d’Histoire, qui ont transformé le minuscule poste colonial fondé par Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville en véritable capitale du Sud et de la Caraïbe. Rebelle, attirante, mystérieuse et festive, autant qu’elle est rude, injuste, sauvage et crasseuse, la Nouvelle-Orléans va souffrir de l’industrialisation du Nord, de la grande migration, puis de la crise des années 30. Dépeuplée, dépouillée de ceux qui ont fait sa légende, la cité du croissant s’apprête à tourner une page de son histoire… Pourtant, le jazz, lui, résonne toujours dans ses murs. Et alors que se ferment les portes de Storyville en 1917, un jeune trompettiste nommé Louis Armstrong commence tout juste à faire parler de lui. Etagère 1… boîte L… Dossier NOLA1718… Les 300 ans de la Nouvelle -Orléans, épisode 3 : le revival.

99 episodes