Rony Brauman - Élargissement de l’OTAN / Ukraine : frénésie judiciaire

45:13
 
Partager
 

Manage episode 329309348 series 2882744
Par ARTE Radio, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
L’émission 28 Minutes du 21/05/2022 Au programme de l'émission du 21 mai 2022 ⬇ Le samedi, 28 Minutes continue avec Renaud Dély, Nadia Daam et Jean-Mathieu Pernin !45 ans dans l’humanitaire : l’inquiétude humaniste de Rony BraumanQuand il a rejoint Médecins Sans Frontières en 1979, Rony Brauman était seulement le troisième salarié de l’organisation, et le premier médecin de terrain. Une quarantaine d’années plus tard, il poursuit son engagement sur le terrain de l’éthique. L’ancien président de l’ONG interroge la présence et l’action de cette multinationale de l’humanitaire, implantée dans les grands conflits avec des antennes locales partout dans le monde. De l’obligation de neutralité imposée dans l’humanitaire à la gestion d’une organisation tentaculaire, en passant par les enjeux du droit de la guerre à l’international : Rony Brauman met en lumière les pièges et les défis qui composent l’aide humanitaire.Découvrez son portrait signé Philippe Ridet, lu par Sandrine Le Calvez ! L’élargissement de l’OTAN signe-t-il l’échec de Poutine ?Alors que la Suède et la Finlande ont déposé conjointement leur demande d’adhésion à l’OTAN, la Turquie est résolue à faire barrage. Selon son président, Recep Tayyip Erdogan, ces deux pays seraient des “nids de terroristes” réfugiés du PKK et l’YPG. Il en appelle à l’unanimité de l’organisation pour bloquer son élargissement. De son côté, Vladimir Poutine considère que ces adhésions ne représentent pas de menace. Mais est-ce une façon d’acter un recul de la Russie ? À quelle réponse, militaire ou diplomatique, doit-on s’attendre ?La frénésie judiciaire en Ukraine est-elle un obstacle à la paix ? La judiciarisation des crimes de guerre en Ukraine a commencé avec le procès d’un jeune homme russe de 21 ans. Jugé pour avoir abattu un civil ukrainien qui passait à vélo, il risque la perpétuité. La Cour pénale internationale a envoyé la plus grande équipe d’enquêteurs jamais mobilisée sur un terrain de guerre, afin de collecter les preuves en vue des procès. Mais la temporalité de cette course à la justice dans un pays encore en pleine guerre soulève de nombreuses questions et pourrait entraîner des effets secondaires discutables. Faut-il attendre la fin d’un conflit pour juger les crimes de guerre ? La justice risque-t-elle d’être trop expéditive ?Direction l’Espagne avec Gaël Legras où l’adoption d’un projet de loi sur le congé menstruel, rémunéré par l'État, provoque un vif débat. Après accord d’un médecin, les femmes souffrant de règles douloureuses pourraient se mettre en arrêt maladie. Mais cette avancée révolutionnaire fait craindre une discrimination à l’embauche. Sans oublier la question très intéressante de David Castello-Lopes, la chronique de Marie Bonnisseau et un retour sur le temps fort de la semaine. 28 Minutes est le magazine d’actualité d’ARTE, présenté par Elisabeth Quin du lundi au vendredi à 20h05. Renaud Dély est aux commandes de l'émission le samedi. Ce podcast est coproduit par KM et ARTE Radio. Enregistrement : 21 mai 2022 - Présentation : Renaud Dély - Production : KM, ARTE Radio

439 episodes