Palais De Justice public
[search 0]

Téléchargez l'application!

show episodes
 
La journaliste judiciaire Isabelle Richer revient sur les procès qui l'ont marquée et qui ont marqué le Québec. Elle décrit très humainement ces histoires recueillies au fil de 25 années à visiter les couloirs des palais de justice et à entendre le pire de l'humanité : les crimes. Ce faisant, elle lève le voile sur le fonctionnement complexe du système judiciaire, où la nature humaine révèle ses excès. Voici sa version des faits.
 
Loading …
show series
 
Durant le procès de l’agente correctionnelle Marlène Chalfoun, la relation malsaine qu’entretient le trio se précise. Les lettres échangées sont déposées en preuve, dont une qui décrit en détail le viol et le meurtre d’une fille de 12 ans. Les agissements de Chalfoun sont répréhensibles, mais est-elle une criminelle? La ligne entre la réalité et le…
 
En 2002 surgit un cas qui échappe à la raison et qui met les valeurs d’Isabelle Richer à l'épreuve. Le tueur en série Angelo Colalillo, le détenu étiqueté délinquant dangereux Nick Paccione et l’agente du service correctionnel Marlène Chalfoun sont accusés de complot pour commettre une agression sexuelle. Leur correspondance lèvera par ailleurs le …
 
Qu’ont en commun un champion d'arts martiaux, un ancien policier, un militant déneigeur et une écolo féministe? Ce sont quatre leaders de groupes qui rejettent les mesures sanitaires entourant la COVID-19. Suivez le journaliste Simon Coutu dans sa quête pour mieux comprendre ces mouvements dans le nouveau balado Convictions.…
 
Les procédures autour d’éventuels mégaprocès découlant de l'opération SharQc sont devenues comme un bruit de fond. On suit les développements, mais avec moins d’intérêt qu’auparavant. Tout ça va radicalement changer quand un enquêteur réputé, un de ceux qui a lutté contre les motards, est arrêté pour avoir vendu de l’information aux Hells. Après ce…
 
L'opération SharQc est un coup de maître, une rafle permettant aux autorités d’arrêter presque tous les Hells Angels. Les procédures et les délais se multiplient, et une sorte de guerre froide s’installe entre la Couronne et le juge nommé pour mener le procès. On assiste finalement un peu à une longue agonie.…
 
Ce qui est clair à la fin des mégaprocès liés à l’opération Printemps 2001, c’est que la guerre n’est vraiment pas finie. Les Hells Angels sont encore bien présents sur le territoire, et ils ont appris de leurs erreurs. Les autorités veulent venir à bout des motards, et avec l’aide d’un ex-Hells devenu témoin spécial, elles élaborent un plan pour l…
 
L'un des plaidoyers se solde par une entente entre la Couronne et les accusés. Cette victoire pour la Couronne est assombrie; en exigeant des peines plus lourdes que prévu dans l’entente de plaidoyer, le ministre de la Justice a failli la faire sombrer le procès. C’est le choc. Pendant ce temps, le second procès se clôt par un verdict.…
 
La fin abrupte du premier des deux procès malmène la réputation des mégaprocès, qui révèlent des fissures dans l'appareil judiciaire. Qui plus est, les procédures sont laborieuses, tandis que les juges et les avocats de la défense sont à couteaux tirés. Puis, coup de théâtre : une requête mystérieuse suspend un des procès et menace de le faire s’éc…
 
Tous les superlatifs collent à l’opération Printemps 2001. Lors des procédures en cour, on présente les enregistrements vidéo des « messes » des motards, ces rencontres au sommet diffusées ensuite aux bulletins de nouvelles. Puis, un rebondissement majeur survient : le juge Jean-Guy Boilard, qui dirige le procès, le fait avorter brusquement.…
 
L’opération Printemps 2001 a lieu le 28 mars 2001. Cette frappe policière d’une envergure inégalée devient la plus importante offensive antimotards au Canada. Elle intervient au moment où les motards criminels se livrent une guerre qui tue plus de 150 personnes. Retour sur les moments charnières de ces hostilités qui ont troublé l’ordre social.…
 
Lors du deuxième procès d’Agostino Ferreira, de jeunes victimes s’avancent devant jury pour faire face à l’accusé, qui se défend lui-même. Elles représentent parfaitement, relate Isabelle Richer, ce que signifie le mot « résilience ». La Couronne demande aussi que l’accusé soit déclaré délinquant dangereux, une première au Québec.…
 
Le procès pour meurtres d’Agostino Ferreira doit s’ouvrir à Montréal, mais rien ne se déroule comme prévu. Un bras de fer entre le juge et la Couronne mène au retrait des accusations et soulève de graves questions sur le fonctionnement du système de justice. Quand un nouveau procès s’ouvre, des victimes racontent avec aplomb les horreurs qu’elles o…
 
Le 13 mars 1990, deux vendeuses d’une boutique de la rue Laurier, à Outremont, sont assassinées. Le drame, qui survient trois mois après la tuerie de Polytechnique, ébranle Isabelle Richer, alors jeune journaliste à TQS. Il faut attendre 1995 avant qu’Agostino Ferreira soit arrêté et accusé de ces crimes, quand deux nouvelles victimes réussissent à…
 
Le sort de Jocelyn Hotte se trouve maintenant entre les mains du jury. La question à laquelle celui-ci doit répondre : est-ce que le jugement de Hotte était altéré par la dépression quand il a tiré sur la voiture de Lucie Gélinas ou était-ce un acte prémédité? Le procès tire à sa fin, mais une autre question reste sans réponse : ce crime aurait-il …
 
C’est le juge John Gomery qui préside le procès pour meurtre de Jocelyn Hotte, en 2002. Cette affaire est extrêmement suivie. Un policier d’élite de la GRC, accusé d’avoir assassiné son ex-conjointe (et blessé trois autres personnes), c’est un cas rare. C’est particulièrement choquant, parce qu’il aurait harcelé cette femme pendant des jours avant …
 
C’est le 23 juin 2001, et il est 22 h. Les passagers d’une voiture qui circule sur l’autoroute métropolitaine à Montréal sont terrorisés. Ils se font tirer dessus par un homme dans un autre véhicule, Jocelyn Hotte, un agent de la GRC qui est un tireur d’élite. Quelques minutes plus tard, l’attaque se conclut par la mort de la conductrice, Lucie Gél…
 
En août 2000, le meurtre d’Alexandre Livernoche, 13 ans, choque le Québec. Les policiers mettent rapidement la main sur un suspect, Mario Bastien. Des citoyens indignés attendent d’un pied ferme l’accusé au palais de justice de Sorel-Tracy. Isabelle Richer se souvient avoir été bouleversée par le crime, mais aussi par la hargne et l’hostilité de ce…
 
Lors de l’enquête préliminaire sur le meurtre d’Alexandre Livernoche, un incident force l’évacuation de la salle d’audience. Le procès est déplacé de Sorel-Tracy à Longueuil pour éviter de nouveaux dérapages. Malgré ses multiples aveux, Mario Bastien plaide non coupable pour cause de troubles mentaux. Le procès révèle les détails sordides du crime,…
 
Mario Bastien a été reconnu coupable du meurtre prémédité du jeune Alexandre Livernoche. Le juge qui a prononcé cette sentence a toutefois insisté sur un fait : Mario Bastien n’aurait jamais dû être en liberté le jour du crime. Il a bénéficié d’une mesure d’absence temporaire malgré ses antécédents judiciaires et ses déclarations plus qu’inquiétant…
 
En 2002, l’assassinat de Julie Boisvenu, une jeune fille de Sherbrooke, secoue le Québec. Isabelle Richer suit le procès avec un intérêt qui va au-delà de son travail. Comme tout le monde, elle s’identifie à cette jeune fille. Un suspect, Hugo Bernier, est accusé. La thèse développée contre lui par la Couronne est très solide.…
 
Loading …

Guide de référence rapide

Google login Twitter login Classic login