Marguerite Stern public
[search 0]
Plus

Téléchargez l'application!

show episodes
 
Loading …
show series
 
L’objectif de cette série de podcasts est de porter les voix des survivantes de la prostitution. Dans ce premier épisode, je réponds à des questions générales sur la prostitution, et définis l'abolitionisme. Vous y entendrez aussi Maud Olivier, qui était déptée PS de l4essone au moment où elle a porté cette loi. Musique : "Forest flit with drums" e…
 
Élina Dumont est comédienne, consultante aux grandes gueules sur RMC, et c’est aussie une femme très engagée. En 2013, elle sort son premier livre “Longtemps j’ai habité dehors” chez Flammarion. Elle y raconte son parcours dans la rue, d’ancienne enfante de la DASS, et 15 années de galère. Je l’ai rencontré y a deux ans, juste avant de revenir habi…
 
Élina Dumont est comédienne, consultante aux grandes gueules sur RMC, et c’est aussie une femme très engagée. En 2013, elle sort son premier livre “Longtemps j’ai habité dehors” chez Flammarion. Elle y raconte son parcours dans la rue, d’ancienne enfante de la DASS, et 15 années de galère. Je l’ai rencontré y a deux ans, juste avant de revenir habi…
 
Je me souviens que la deuxième fois que j’ai vu Clara, elle était partie en disant que depuis qu’elle était entrée dans l’Amazone, elle avait compris qu’elle était lesbienne, et quelle ne savait comment quitter son fiancé avec qui elle venait d’emménager dans un nouvel appart. Ça m’avait marquée. Alors pour cette série, j’ai naturellement eu envie …
 
Pendant que j’étais en train de finaliser le montage du troisième épisode de cette série, mon ordinateur est tombé en rade. Ça faisait dix ans que je trainais ce grand Imac de dix kilos dans tous mes déménagements. Il était en train de succomber au dernier en date. Paniquée à l’idée de perdre tout mon travail de ces dernières semaines, j’en ai parl…
 
Dans ce troisième épisode, voues entendrez Julia Vivoni. Julia elle a toujours des trucs dingues à raconter. C’est la meilleure narratrice que je connaisse. N’importe quelle soirée avec elle mériterait l’enregistrement d’un podcast. Elle prépare actuellement un one-woman show, n'hésitez pas à aller l'encourager sur son compte instagram. ___ musique…
 
Dans ce deuxième épisode, voues allez entendre Anissia Docaigne-Makhroff. Dans la vie, elle est juriste. Entre noues avec les Amazones, on l’appelle parfois “Queen Anissia”. Dans cet épisode, elle raconte comment elle s'arrange entre féminisme et hétérosexualité. Les comptes instagram d'Anissia : Comptesse mêmes intégristes et Pussik_riot. musiques…
 
Mon passé amoureux m’a ravagée. Je ne suis même pas sûre de pouvoir parler d’amour. À 30 ans, je me rends compte que j’ai toujours vécue la violence au sein du couple. En 2020, mon rapport aux hommes a radicalement changé. J’ai réalisé que ça serait peut-être bien que je m’applique à moie même ce que je pourrais dire à d’autres femmes. Mercie infin…
 
Dans le dernier homme, je vous parlerai de mon expérience, et je tendrai aussi mon micro à d’autres femmes, toutes féministes pour qu’elles me parlent de leur rapport aux hommes. Que leur ont-ils fait subir dans leur intimité? Quels constat posent-elles en tant que féministes? Comment vivent-elles leurs sexualités? Le séparatisme est-il une option?…
 
Je vous ai laissé à la fin de l'été en vous disant que la diffusion de cette série reprendrait en Septembre. Là on est fin Octobre, et je n'ai toujours pas posté de nouvel épisode. J'étais trop occupée à faire l'héroïne de la rue dans le réel. __ Musiques : "Independant women" des Destiny's child "Millenium" sur le site Fugue…
 
Ceci est un message de service pour vous dire que j'interromps la diffusion d'Héroïnes de la rue pour l'été. J'ai besoin de temps pour moi, de temps pour changer de vie, parce que j'ai décidé de revenir habiter à Paris, de temps aussi pour mettre en ordre d'autres projets dont je ne vous parle pas encore. En attendant, si vous avez envie de m'écout…
 
Un jour où j'allais coller mes messages féministes dans Marseille, je suis tombée sur une sculpture de chatte. Elle était blanche, en plâtre, posée sur une plaque rectangulaire, avec des légendes soigneusement tracées au marqueur rouge. Ça m'a fait une drôle de sensation de voir non pas une chatte dessinée à la va vite ou même au pochoir comme on e…
 
Aujourd'hui, on va partir partir à la rencontre d’Héroïnes peu communes. Un groupe de 11 femmes de chambre d'un hôtel de luxe du groupe Elior, en grève depuis le 11 Avril 2019. Elles s'appellent Manuela, Nascelinda, Leila, Denise, Nascimento, Theresa Maria, Amel, Anna Christina, Inès, Elisandra, Jacquelina. Et elles sont en lutte. Aucune de ces fem…
 
Aujourd'hui, on va partir à la rencontre d’héroïnes de la rue version junior. J'avais déjà une petite idée de ce que peuvent vivre les adolescentes à Marseille, mais ayant grandi à la campagne, je n'ai pas tout à fait eu la même expérience. Alors, j'ai eu envie d'en avoir le cœur net. Je suis allée me planter devant des lycées et j'ai attendu la fi…
 
Comme je l'ai évoqué dans le premier épisode, j'ai été activiste Femen pendant trois ans. Ça m'a donné beaucoup de force, ça m'a appris beaucoup de choses. Mais au bout d'un moment, je me suis sentie usée par tout ça. Les gardes à vue, les procès, le sentiment d'insécurité que procure la vie en squat. J'ai déménagé à Marseille en me disant que j'al…
 
Depuis que j'ai 13 ans, des hommes commentent mon apparence physique dans la rue. Vers mes 20 ans, j'ai découvert que j'avais le pouvoir de leur répondre. Prendre sa place dans l'espace publique. Peut-être que sans mes trois ans d'activisme dans Femen, je n'aurais jamais osé taper des scandales à des inconnus comme j'en tape encore régulièrement. C…
 
Je m'appelle Marguerite Stern, j'ai 28 ans, et un jour, j'ai pris une décision qui a changé ma vie. Je suis devenue activiste Femen. Ça a duré trois ans, et ça a radicalement changé mon rapport au monde. Mon rapport au corps, à la vie, à l'amour, à la rue. Quand j'ai vu ces nanas débarquer sur nos écrans, sur un coup de tête j'ai décidé de les rejo…
 
Marie a été ma colocataire pendant plusieurs mois. J'ai eu envie de l'enregistrer parce qu'elle me fait rire, parce que j'aime le grain de sa voix, et parce que maladroitement, sans en avoir conscience elle dit quelque chose de notre société. Son rapport à l'argent, au corps, aux hommes, aux addictions, au territoire qu'elle habite, à la solitude :…
 
Loading …

Guide de référence rapide

Google login Twitter login Classic login