Extimite public
[search 0]
Plus

Téléchargez l'application!

show episodes
 
Douce Dibondo & Anthony Vincent donnent la parole à des personnes qui partagent leur intimité, leurs luttes et victoires face aux discriminations. Si vous avez apprécié ce podcast natif indépendant, pensez à nous mettre 5 étoiles.
 
Loading …
show series
 
Le dimanche 18 octobre 2020 Douce et Anthony ont questionné le "greewashing" et le "wokewashing". A quoi renvoient ces termes ? Quelle réalité se cache derrière ces anglicismes ? En présence de Jérémy, militant écologiste décolonial et de Vénus, activiste transféministe, nous avons parlé des dangers et des écueils du capitalisme dans les luttes mil…
 
"C'est difficile de grandir intersexe car ce n'est pas marqué formellement dans ton carnet de santé, aucun parcours ne se ressemble, donc tu peux ne jamais te sentir légitime, ne jamais oser en parler", raconte Morphine dans l'épisode 36 d'Extimité. Elle y évoque notamment son intersexuation, son rapport aux hormones, et la difficulté du coming out…
 
Episode spécial : Douce Dibondo a promené son micro lors de la pride du 04 juillet 2020 à Paris, organisée par plusieurs collectifs. Dans ce documentaire qui fait office d'archive - pour que vivent nos actions et luttes malgré le silence médiatique qui les entourent. On entend Lou un.e des membres des QueerTrans People of Color expliquer l'origine …
 
"Dans la lutte anti-raciste, les LGBTphobies ne sont pas encore prioritaires", déplore Audrey, dans l'épisode 35 d'Extimité. Cette femme queer et noire, juriste, blogueuse sur daybyaudrey.com et fondatrice de l’association Sorore Ensemble, y évoque notamment : Son enfance, banale en apparence, marquée par des violences éducatives et sexuelles au se…
 
Durant le confinement, Extimité proposait des Journaux Extimes d'invité.e.s des saisons 1 et 2. À l'heure où le déconfinement a été acté le 11mai 2020, nous fermons le cycle des journaux avec un dernier journal. Il y est question de déconfinement, de prise de conscience de souplesse, de choix décisifs et d’adaptation. Douce raconte son déconfinemen…
 
Durant le confinement, Extimité propose des Journaux Extimes d'invité.e.s des saisons 1 et 2. Dans cet épisode, Anthony introduit les témoignages de Marie-Odile et Virginie autour de la médiation et de la réception de l'art. "Bonjour Douce, Fini, ça va finir, ça va peut-être finir. Ce confinement va peut-être un jour connaître une fin dans un demai…
 
Extimité s'adapte au confinement décrété le 17 mars 2020 en France. Dans les journaux extimes se succèdent d'ancien.ne.s invité.e.s des saisons 1 et 2. Dans cet épisode Douce introduit les journaux extimes de Safia et Yanis, tout.e.s deux artistes. "Cher Anthony, Nous sommes le dimanche 19 avril 2020. Il a été annoncé que le début de notre délivran…
 
Extimité s'adapte au confinement décrété le 17 mars 2020 en France. Dans les journaux extimes se succèdent d'ancien.ne.s invité.e.s des saisons 1 et 2. Dans ce quatrième journal extime, Anthony raconte comment la crise du COVID-19 semble répéter l'histoire. Puis il laisse place à Miguel, invité de l'épisode 09 du podcast, pour parler du devoir de m…
 
L'équipe d'Extimité s'adapte à la situation du confinement, décrété le 17 mars 2020 en France. Dans ce format toujours intime et tourné vers l'extérieur, se succèdent les tranches de vie des invité.e.s reçu.e.s lors des saisons 1 et 2. Dans ce troisième journal extime Douce raconte comment la crise du covid-19 nous intime le souvenir. Puis elle lai…
 
Au 5 avril 2020 face au COVID-19, nous sommes près de 3,4 milliards de personnes confinées. Après Douce, c'est au tour d'Anthony de raconter son confinement : "On parle beaucoup de ce que ça représente d’un point de vue économique, combien d’euros, combien de dollars, mais j’aimerais tant qu’on parle également des conséquences psychologiques d’un t…
 
L'équipe d'Extimité s'adapte à la situation du confinement, décrété depuis le 17 mars 2020 en France. Dans ce format toujours intime et tourné vers l'extérieur, se succèdent les tranches de vie des invité.e.s reçu.e.s lors des saisons 1 et 2. Dans ce premier épisode, Douce raconte son confinement. Puis Mélodie invitée de l'épisode 10, suivie de Pay…
 
Avant d’aborder la troisième semaine de confinement, Anthony, co-hôte du podcast, vous propose à son tour une capsule de recommandations culturelles. Autour du soin de soi comme autodéfense. Côté musique, il vous suggère d’écouter la rappeuse franco-vietnamienne George Ka, dont ses titres “Saigon”, “Garçon manqué, fille manquante”, ou encore “Jolie…
 
En ces temps de confinement, Douce co-hôtesse du podcast, vous propose une capsule de recommandations culturelles. Elle y parle de podcasts: celui de La Fièvre produit par la collectif Archives LGBTQI, sous une proposition de Norah Benarrosh-Orsoni; et du podcast étasunien Code Switch hosté par deux journalistes racisé.e.s, Shereen Marisol Meraji e…
 
"Peut-être qu'on est né dans la mauvaise société, et non dans le mauvais corps", résume Morgan dans l'épisode 34 d'Extimité. Cet homme trans de 26 ans, juif, afro-descendant, et sexothérapeute, y évoque notamment : Son enfance, où il a pu vivre son identité de genre de manière fluide (02:30). Comment il a pris conscience de sa transidentité et en a…
 
"Si je porte un survêtement ? On va me traiter de racaille. Un voile ? De soumise ? Des talons ? Beurette. Dans tous les cas, je vais m'en prendre plein la figure, donc autant être moi-même", résume Nesrine dans l'épisode 33 d'Extimité. Elle y évoque notamment : Son enfance, du Maroc à la France, bercée par l'ennui, dans un quartier populaire isolé…
 
"Ce que traversent les personnes migrantes dans ce pays, c'est ce qui pourrait arriver à toutes les autres minorités à la moindre crise politique", affirme Ruben, dans l'épisode 32 d'Extimité. Il y évoque notamment : Son enfance comme latino non-blanc au Vénézuéla jusqu'à ses 13 ans (2:30). Suite à l'élection d'Hugo Chávez, sa famille et lui s'inst…
 
"Le racisme ou le sexisme qu'on peut vivre en société s'avère 10 fois pire en politique", raconte Jessica dans l'épisode 31 d'Extimité. L'éducatrice de rue y évoque notamment son enfance en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, comme rare personne racisée dans une ville qui vote FN, et le décès de sa mère marquée par le génocide rwandais (1:30). Sa re…
 
"À chaque fois que je vais à l'hôpital, je dois mentir à mes ami.e.s. Plus je grandis plus je suis en décalage avec mes copains qui sont plus "normaux" que moi, et je dois trouver des excuses aussi pour ça. Quand je prends mes médicaments, je dois trouver une excuse... Au bout d'un moment, ta vie n'est plus qu'un immense mensonge", constate Mischa,…
 
"J'invite les gens à ne pas avoir peur d'être libres", déclare Thérèse, chanteuse du groupe La Vague, dans le 29e épisode d’Extimité. Elle y évoque notamment : Pourquoi elle se voit comme un arc-en-ciel : "la rencontre de la pluie et du beau temps, pleine de couleurs" (2:30). Pourquoi "être unique est bien plus beau que d'être parfait" (5:00). Son …
 
"Je sais ce que ça fait que d'aller voir un psy qui minimise tes souffrances parce que tu es noir.e", déplore Baba, psychologue, dans l'épisode 28 d'Extimité. (03:00) Son enfance au Mali, marquée par une maladie de peau (10:00) Sa construction en tant qu'Africain, Malien d'origines sénégalaises, Peul (24:00) Le système de caste malien où il apparti…
 
"Avant, je ne comprenais même pas le concept de l'amour. Ça avait l'air sympa, mais je ne savais pas gérer mes émotions, ni me connecter à d'autres individus", raconte Agy dans l'épisode 27 du podcast Extimité. Elle y évoque notamment : (3:00) Son enfance près de Versailles, comme l'une des rares maghrébines à l'école (10:00) Son arrivée en lycée p…
 
"Le racisme est partout. Y compris chez mes collègues médecins, les internes, ou les patients", raconte le chirurgien noir et gay Wolky dans l'épisode 26 du podcast Extimité. Il y évoque notamment : (02:00) Son enfance en Afrique, élevé principalement par son père : "Ce n'était pas que mon père, c'était mon meilleur ami" (12:00) Sa volonté d'être u…
 
"Je n'arrivais pas à survivre, à transitionner dans mon milieu d'origine", raconte Ettore dans l'épisode 24 d'Extimité. Ce migrant italien, étudiant, illustrateur, poète, et travailleur du sexe y évoque notamment : . (03:00) Son enfance solitaire en Italie où il a très tôt voulu exprimer sa transidentité : "Dire que je suis un garçon à ma mère est …
 
« Quand une personne handicapée arrive à travailler et se "normaliser", la société validiste la met sur un piédestal : "si elle y arrive, pourquoi tous les handicapé.e.s n'y arrives pas ?"», raconte Marina dans l'épisode 23 d'Extimité. Elle y évoque notamment : (1:30) Son enfance heureuse en tant que fille modeste d'immigrées portugais dans un quar…
 
Voici le dernier audio qui conclut l'évènement que Douce Dibondo et Anthony Vincent ont organisé à la Cité Fertile le 07 septembre 2019. Lors du festival et pendant son atelier de réalisation d'un documentaire sonore, Ashley Tola productrice chez Nouvelles Ecoutes a pris sous son aile trois participantes. Tout le long du festival, Mélisandre, Chris…
 
Lors du festival Extimité le samedi 07 septembre à la Cité Fertile, Douce Dibondo a convié autour d'une table Jean-Victor Rath Vireah, Sun, et Miguel. Ensemble, ielles s'interrogent sur ce qui définit les marges et le centre. Qui décide du sens de la #convergence ? Qui délimite la majorité et donc le bien commun. Par quels outils idéologiques, comm…
 
Lors du festival Extimité le samedi 07 septembre à la Cité Fertile, Anthony Vincent a convié autour d'une table Vénus, Paya et Louis pour discuter du burn-out militant et des solutions de préservations que ces trois militant.e.s mettent en place pour ne pas sombrer dans une fatigue bien réelle, pourtant niée par la conscience collective et l'Etat. …
 
"Tu peux être une femme qui fait du drag, être noir et faire du drag, garder ta barbe pour faire du drag, être gros.se et faire du drag. Tu fais ce que tu veux, et si les gens n'aiment pas c'est parce qu'ils ne s'aiment pas." - Gazelle Von Lear dans l'épisode 22 d'Extimité. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.…
 
"Aujourd'hui, je m'identifie comme gouine et c'est politique. Plus que lesbienne, se revendiquer comme gouine s'inscrit dans un cadre militant féministe." proclame Aïcha dans ce dernier épisode de la première saison d'Extimité. Elle évoque : (3:00) Son rapport à son corps : "Plus jeune, j'ai subi le fait de ne pas avoir un corps qui correspond aux …
 
"Quand je me suis rendu compte de mon identité de genre et de ma sexualité, j'ai commencé à me renfermer. J'ai créé un autre moi qui n'était ni celui de l'intérieur ni celui du dehors." (1:45) Son enfance au Pakistan jusqu'à 5-8 ans, puis en France (5:30) Ses premières questions sur le racisme, auprès de son père réfugié politique pakistanais (7:00…
 
"Pourquoi ne serais-je pas légitime à travailler dans l'art en tant que femme noire en France ?", demande Virginie dans l'épisode 19 d'Extimité. Ce podcast est une création originale de Douce Dibondo et Anthony Vincent. Pistes sonores diffusées : (22.50) Meiway - Apollo 95 (28.50) Queen feat Blackjoy - Nothing really matters (37.00) Interview de De…
 
"Être drag, c'est casser la binarité de la société", affirme Calypso dans l'épisode 18 d'Extimité. Ce podcast est une création originale de Douce Dibondo et Anthony Vincent. Pistes sonores diffusées : (20:10) Azelia Banks - Queen of Clubs (37:35) RuPaul - Call me mother (53:24) Todrick Hall - Nails, hair, hips, heels See acast.com/privacy for priva…
 
"Longtemps, j'ai vécu à l'extérieur de moi-même pour me protéger. Des coups physiques et psychologiques à la maison, des insultes à l'école, puis de la violence de l'industrie de la musique à travers le personnage de Sliimy", raconte Yanis dans l'épisode 17 d'Extimité. Il y évoque notamment : (1:30) Son enfance en trois actes à Saint-Etienne : du v…
 
"Plus la notoriété grandit, plus je vois ce que je suis aux yeux de la société : une femme racisée. Et non une autrice, non une artiste, non une rappeuse. Non, non, non et non", martèle Safia dans l'épisode 16 d'Extimité. Elle y évoque notamment : (2:00) Son enfance, entre son père qui lui parlait arabe, sa mère français, et ses grands-parents alsa…
 
"J'ai mis du temps à me reconnaître comme asiatique puisque j'ai été adopté par des parents blancs, donc j'ai évolué dans une culture blanche, coupé de mes origines", raconte Jean-Victor Rath Vireah dans l'épisode 15 d'Extimité. Il y évoque notamment : (1:20) Son enfance "divisée en deux parties" : de sa naissance à ses 2 ans au Cambodge, puis son …
 
"C'est puissant de rester, c'est puissant de partir", résume Sun, réfugiée en France, dans l'épisode 14 d'Extimité. Elle y évoque notamment : (02:00) Son enfance, où elle associait "être cool" à "être blanc.h.e" (07:00) Ce que la guerre a changé dans son pays d'origine : "ça tue l'espoir" (14:00) Comment sa famille s'est organisée pour quitter son …
 
"Mon rapport à la religion a changé à mesure que je me découvrais homosexuel. Je priais pour ne pas être gay. Sauf que ça ne fonctionnait pas", raconte Paul-Arthur dans l'épisode 13 d'Extimité. Il y évoque notamment : (01:00) Son enfance entre le Cameroun et Paris : "j'avais intégré que c'était 2 environnements différents où il fallait que je compo…
 
"Après cette agression sexuelle, j'ai mangé : je ne voulais plus qu'on me regarde. J'ai voulu avaler mes sentiments", résume Marie-Odile, dans l'épisode 12 d'Extimité. Elle raconte l'hypersexualisation qu'elle a subie puis utilisée, sa relation avec sa mère afro-brésilienne qui l'a élevée comme blanche, et comment l'art l'a aidée à se réconcilier a…
 
"Des gens se permettent de débattre de mon genre devant moi...", raconte Kelsi, artiste non-binaire franco-vietnamien, dans l'épisode 11 d'Extimité. Kelsi évoque: (03:00) Ce qu'iel voit dans le miroir : son reflet à travers le regard des autres et son propre regard. (04:30) Ce que veut dire être non-binaire, et se reconnaître comme de genre neutre.…
 
"Les rares fois où elles sont représentées dans la culture mainstream, les lesbiennes vivent toujours un drame autour de leur sexualité. Avec ma pièce, j'ai voulu montrer que ça pouvait surtout être normal et même un non-sujet", raconte Mélodie dans l'épisode 10 d'Extimité. Elle y évoque: (02:30) Le diagnostic de sa "précocité" dès l'enfance. (03:0…
 
« Quand on est dominant, on a toujours des privilèges », concède Miguel dans l'épisode 09 d'Extimité. L'étudiant en médecine et journaliste à ses heures perdues a décidé d'être un "homme traître" à la domination qu'il exerce malgré lui. Il y évoque : (01:30) Son enfance à la fois "heureuse" et "violente". (04:30) Son rapport "de peur" au militantis…
 
"J'aime allumer le monde entier", s'enthousiasme Vénus dans l'épisode 08 d'Extimité. [Disclaimer : l'épisode a été enregistré avant que Vénus n'officialise sa transition. Nous la genrions au masculin pendant l'épisode, mais merci de la genrer au féminin désormais.] Elle y évoque son enfance (01:00), ses premiers questionnements de genre et de sexua…
 
"Je suis né mi-cuit", raconte Max dans l'épisode 07 d'Extimité. Atteint d'infirmité motrice cérébrale, il raconte comment son handicap influe sur sa vie sociale, professionnelle et intime. Il y évoque notamment comment son handicap a été diagnostiqué, son enfance en Angleterre, son arrivée dans une école spécialisée, et comment l'alcool est devenu …
 
"J'adore être entourée de femmes, et de ne pas être une femme pendant ces instants là mais juste moi, avec ma personnalité", se réjouit Paya dans l'épisode 06 d'Extimité. Elle y parle de son enfance entre la Paya introvertie dans son foyer, et extravertie en dehors, de son rapport apaisé à la foi musulmane, et de la nécessité du féminisme intersect…
 
Dans l'épisode 05 d'Extimité, Yuni parle de la fluidité de son identité de genre, de la scène drag queen parisienne, et comment sa transidentité influe sur ses relations sentimentales. Il évoque notamment : (03:07) la différence entre drag, transformisme, et club kids (04:17) comment il définirait Yuni : "une femme transgenre, forte et battante" (0…
 
Jean-Baptiste tombe en Extimité. Il évoque son enfance à la Réunion (2:16), son rapport distant avec celle-ci et la langue créole. Il raconte comment le fait de passer pour blanc (white passing) lui a sans doute permis d'échapper aux formes de racisme les plus frontales (10:59). Ce privilège lui procure également un sentiment d'illégitimité face au…
 
Marie, est la première invitée d'Extimité. Elle raconte comment la question "Tu viens d'où ?" (07:00) l'a amené à réfléchir sur son identité en tant que femme métisse franco-vietnamienne. Elle évoque combien les clichés sur les personnes asiatiques "très travailleuses" (08:48) ont invisibilisé les efforts qu'elle fournissait à l'école. Ces stéréoty…
 
Anthony, co-hôte du podcast, est la deuxième personne à se livrer au micro d'Extimité. Il y évoque son enfance passée en zone d'éducation prioritaire de banlieue (00:32), l'#homophobie dès la cours de récré (01:16), et comment des cheveux lui ont permis de comprendre qu'il existait "d'autres noirs" (02:10). Si le #ComingOut a été un non-sujet pour …
 
Douce, co-hôtesse du podcast, est la première à se livrer au micro d’Extimité. Elle y évoque son enfance au #Congo, son arrivée en France a l’âge de 12 ans (01:19) et comment elle a été cataloguée d’intello à racaille au collège (6:30), le racisme qu'elle y subit (38:32). Les #ViolencesConjugales (15:27) dont elle a été la survivante et sa formatio…
 
Douce Dibondo et Anthony Vincent donnent la parole à des personnes qui partagent leurs luttes et victoires face aux discriminations. Extimité : le désir de rendre visible une partie de sa vie intime afin de mieux se l'approprier. 🎙Ici, on se sert une grande tasse de thé et on écoute leurs récits de vie. 1er épisode le 30 Sept 🎧 Suivez-nous sur Face…
 
Loading …

Guide de référence rapide

Google login Twitter login Classic login