Jog public
[search 0]
Plus

Téléchargez l'application!

show episodes
 
Chaque mois, Christophe Paget ouvre les portes de sa discothèque rock (blues, soul, folk…). À partir de ses morceaux favoris, il raconte ces chanteurs et groupes qui ont touché des générations d’amoureux de la musique et continuent de changer des vies. *** Diffusion : un samedi par mois, 07h20 TU, sur l’antenne Afrique de RFI avec Magali Lagrange. Dernière émission le 15 février 2020.
 
Loading …
show series
 
Où l’on continue de danser, mais à la verticale. Références du morceau : «Shadowplay», Joy Division (composition Bernard Summer, Peter Hook, Stephen Morris, Ian Curtis) 1979.Quelques liens vers des morceaux incontournables de Joy Division :- «Digital», sur le double EP A Factory Sample (1978), puis sur la compilation Still (1981)- «Disorder», sur l…
 
Où l'on danse.Si si. Références du morceau : «You Should Be Dancing», The Bee Gees (composition Barry, Robin et Maurice Gibb) 1976.Quelques liens vers des morceaux incontournables des Bee Gees :- «Spicks And Specks», sur l’album Spicks and Specks (1966)- «New York Mining Disaster 1941», sur l’album Bee Gees’ 1st (1967)- «To Love Somebody», sur l’al…
 
Où l'on apprend que The Voice est Islandaise. Références du morceau : «Jóga», Björk (composition Björk, Sjón) 1997.Quelques liens vers des morceaux incontournables de Björk :- «Human Behaviour», sur l’album Debut (1993)- «Venus As A Boy», sur l’album Debut (1993)- «The Anchor Song», version tirée de l’album Debut (live), version en studion sur l’al…
 
Où l’on se trémousse de Niamey à Porto Novo en passant par New York. Références du morceau : «Born Under Punches (The Heat Goes On)»,Talking Heads (composition David Byrne, Chris Frantz, Jerry Harrison, Tina Weymouth, Brian Eno) 1980.Quelques liens vers des morceaux incontournables des Talking Heads :- «Psycho Killer», version en concert tirée de l…
 
Où l'on révolutionne. Références du morceau : «Shhh/Peaceful», Miles Davis (composition Miles Davis) 1969.Quelques liens vers des morceaux incontournables de la période électrique de Miles Davis :- «In A Silent Way», album In A Silent Way (1969)- «Pharaoh’s Dance», album Bitches Brew (1970)- «Call It Anything», album Isle Of Wight (1970)- «Go Ahead…
 
Où l’on ouvre ses horizons. Références du morceau :«London Calling», The Clash (composition Joe Strummer et Mick Jones) 1979.Quelques liens vers des morceaux incontournables des Clash :- «White Riot», album The Clash (1977)- «I’m So Bored With The USA», album The Clash (1977)- «Police And Thieves», album The Clash (1977)- «London’s Burning», album …
 
Où l'on remettrait bien une chemise de bûcheron. Références du morceau : «Old Man», Neil Young (composition Neil Young) 1972.Quelques liens vers des morceaux incontournables de Neil Young :- «Mr. Soul», album Buffalo Springfield Again (1967)- «Medley : The Loner, Cinnamon Girl, Down by the River», version live sur l’album «4 Way Street» de Crosby, …
 
Où les oreilles n’en croient pas leurs tympans. Références du morceau : «Voodoo Child (Slight Return)», The Jimi Hendrix Experience (composition Jimi Hendrix) 1972.Quelques liens vers des morceaux incontournables de Jimi Hendrix :- «Purple Haze», version Live à l’Atlanta Pop Festival (1970) version studio dans l’album Are You Experienced (1967)- «H…
 
Où l’on ressent comme une impression d’inachevé… Références du morceau : «Summertime», Big Brother and The Holding Company (composition George Gershwin) 1969.Quelques liens vers des morceaux incontournables de Janis Joplin :- « Down On Me », version live Janis Joplin’s Greatest Hits (1973), version studio sur l’album Big Brother and The Holding Com…
 
Où l'on entend distinctement quePoin Poin PoinPoin Poin Poin PoinPoin Poin PoinPoin Poin Références du morceau : «Smoke On The Water», Deep Purple (composition Ritchie Blackmore, Ian Gillan, Roger Glover, Jon Lord, Ian Pace) 1972.Quelques liens vers des morceaux incontournables de Deep Purple :- «Hush», album Shades Of Deep Purple (1968)- «Black Ni…
 
L’alpha, l’omega, le pelvis : Elvis. Références du morceau : «Heartbreak Hotel», Elvis Presley (composition Mae Boren Axton, Thomas Durden), single Heartbreak Hotel (1956).Quelques liens vers des morceaux incontournables d'Elvis Presley :- «That’s All Right», single (1954)- «Milkcow Blues Boogie», single (1955)- «Blue Moon», album Elvis Presley (19…
 
Où l’on prend cher. Références du morceau :« Anarchy In The UK », The Sex Pistols (composition Paul Cook, Steve Jones, John Lydon, Glen Matlock, Jamie Reid), album Never Mind The Bollocks, Here’s The Sex Pistols (1977)Quelques liens vers des morceaux incontournables des Sex Pistols :- « Holidays In The Sun », album Never Mind The Bollocks, Here’s T…
 
Où l’on constate que les « Garçons de la plage » valent largement plus qu’une planche de surf. Références du morceau : «God Only Knows», The Beach Boys (composition Brian Wilson, Tony Asher), album Pet Sounds (1966)Quelques liens vers des morceaux incontournables des Beach Boys :- I Get Around, sur l’album All Summer Long (1964)- California Girls, …
 
Où l’on n’apprend pas que les Ramones ont choisi comme nom pour leur groupe le pseudonyme utilisé par Paul McCartney lorsqu’il œuvrait dans les Silver Beetles, avant les Beatles donc. Références du morceau : «Blitzkrieg Bop», The Ramones (composition Tommy Ramone, Dee Dee Ramone), album Ramones (1976)Quelques liens vers des morceaux incontournables…
 
Où l’on apprend que les morses sont de grands mélomanes. Références du morceau :The Letter, Joe Cocker (composition Wayne Carson), album en concert Mad Dogs and Englishmen (1970).Quelques liens vers des morceaux incontournables de Joe Cocker :- Don’t Let Me Be Misunderstood, album With A Little Help From My Friends (1969)- With A Little Help From M…
 
Où l’on constate qu’il faut parfois revenir sur ses a priori. Références du morceau : Enjoy the silence, Depeche mode (composition Martin L. Gore), album Violator (1990).Quelques liens vers des morceaux incontournables de Depeche mode :- Just Can’t Get Enough, albumSpeak And Spell (1981)- Shake The Disease, version live tirée de l’album101 (1989),v…
 
Où l’on constate que faire « Le Mur » n’est pas forcément une bonne idée. Références du morceau :Shine On You Crazy Diamond, Pts. 1-5, Pink Floyd (composition David Gilmour, Richard Wright, Roger Waters), album Wish You Were Here (1975)Quelques liens vers des morceaux incontournables de Pink Floyd :- See Emily Play, single (1967), apparaît sur la v…
 
Les Qui ? Références du morceau :My Generation, The Who (composition Pete Townshend), album My Generation (1965)Quelques liens vers des morceaux incontournables des Who :- I Can’t Explain, version en concert (1970), version studio sur le single I Can’t Explain 1964 (Etats-Unis) et 1965 (Royaume-Uni)- A Quick One While He’s Away, version en concert …
 
Où l’on apprend que le Gengis Khan du rock s’appelle Lemmy. Références du morceau :Stay Clean, Motörhead (composition Lemmy Kilmister, «Fast» Eddie Clarke, Phil «Philthy Animal» Taylor), version studio sur l’album Bomber (1979).Quelques liens vers des morceaux incontournables de Motörhead :- Overkill, album Overkill (1979)- Metropolis, album live N…
 
Où l’on constate que le rock dure 10 ans (en gros). Références du morceau : Everything In Its Right Place, Radiohead (composition Thom Yorke), album OK Computer (1997).Quelques liens vers des morceaux incontournables de Radiohead :- Creep, live, version studio album Pablo Honey (1992)- Paranoid Android, album OK Computer (1997)- No Surprises, album…
 
Où l’on parle de Tino Rossi, mais pas que. Références du morceau : «Break on through (to the other side)», The Doors (composition John Densmore, Robby Krieger, Ray Manzarek, Jim Morrison), album The Doors (1967).Quelques liens vers des morceaux incontournables des Doors : - «Who do you love», reprise du morceau de Bo Diddley sur l’album en concert …
 
Où l’on constate que c’est dans les pots les plus bizarres que l’on fait les soupes les plus étranges. Références du morceau : Venus In Furs, The Velvet Underground (composition Lou Reed), album The Velvet Undergound and Nico (1967).Quelques liens vers des morceaux incontournables du Velvet Underground : - All Tomorrow’s Parties, album The Velvet U…
 
Loading …

Guide de référence rapide

Google login Twitter login Classic login