Fred Fortin public
[search 0]

Téléchargez l'application!

show episodes
 
Balado de théorie et de critique littéraires du Département des littératures de langue française, de traduction et de création de l’Université McGill (DLTC). // À quoi nous servent théorie et critique littéraires? Que gagnons-nous à les étudier, à les pratiquer? Peuvent-elles éclairer nos lectures et nos vies? Peuvent-elles agir hors des lieux savants et nous aider à franchir les écueils qui se dressent devant nous dans le monde qui est le nôtre? Animé par Amine Baouche, Alexandre Jutras, Gu ...
 
Loading …
show series
 
On connaît la voix d’Alain Farah, son timbre, ses riches inflexions et son aperture intellectuelle joyeuse, ses envolées impromptues (sa voix physique, donc), – et voici qu’en l’écoutant on comprend mieux les soubassements de son style d’écriture, de sa manière (sa voix de romancier, en somme). Comment s’articule, chez Alain Farah, mais plus généra…
 
On s’imagine souvent la société et la littérature médiévales dépourvues de profondeur. La littérature du Moyen Âge, comme l’univers dont elle émerge – que l’on suppose plat et sans relief –, peut sembler sans intérêt intrinsèque, ne devant par conséquent être envisagée que comme document, témoignage d’une époque disparue. Dans ce nouvel épisode de …
 
L’écrivaine camerounaise Léonora Miano nous invite à nous écarter des ornières que creusent trop souvent les recours aux étiquettes (comme celle, fort critiquée, de « littérature africaine ») pour nous plonger dans les riches univers des écrivain-e-s que de telles appellations désignent. Et, comme nous l’explique Mbaye Diouf, lorsqu’on entre dans l…
 
De Gabrielle Roy, nous connaissons avant tout les romans, dont le célèbre Bonheur d’occasion, et les textes autobiographiques comme La détresse et l’enchantement, publié de manière posthume. Or l’écrivaine franco-manitobaine est aussi l’autrice de nouvelles, de « récits composites » (Ricard) et de nombreuses lettres, en plus d’avoir exercé le métie…
 
2020 nous aura donné bien des raisons de nous transformer en « agélastes », l’un des nombreux néologismes formés par Rabelais à partir du grec ancien, qui se dit de ceux et celles qui ne rient pas. Mais Diane Desrosiers nous redonne le sourire en nous renseignant sur la vie et l’œuvre fascinantes de François Rabelais, pour qui le rire peut être cho…
 
Le langage: espace de contrainte ou de liberté? Laurance Ouellet Tremblay, écrivaine et professeure – de création littéraire, notamment –, nous parle de cette ambivalence qui participe de ce qu'elle appelle le « scandale de la langue ». Et c’est en abordant sa propre pratique d’écriture, une nouvelle de Borges, certains concepts de la théorie psych…
 
Ayant marqué le paysage de la poésie québécoise malgré la brièveté de son parcours, l’auteur du recueil Regards et jeux dans l’espace (1937), de Saint-Denys Garneau, est devenu l’un des mythes de notre écosystème littéraire. Michel Biron, l’un des plus grands spécialistes de son œuvre, partage ses réflexions sur celle-ci, nous communiquant sa passi…
 
Le travail de la traductrice ou du traducteur littéraire est fréquemment, par avance, condamné à une invisibilité paradoxale : on considère que ce travail s’efface de lui-même s’il est accompli correctement – et a contrario qu’il ne devient apparent que s’il est raté. Pourquoi l’œuvre traduite demeure-t-elle méconnue, reléguée aux marges de la litt…
 
L’imbrication de la philosophie, des sciences et des lettres, observable au tournant du XVIIIe siècle, a de quoi nous étonner, nous qui distinguons aujourd’hui plus nettement ces branches du savoir. Et notre surprise persiste lorsque l’on envisage les questions que cet entrelacement permettait à nos prédécesseurs de formuler. Les astres que nous ap…
 
Proposant un panorama des rôles et des enjeux actuels de la théorie littéraire, Arnaud Bernadet en vient à nous présenter les travaux d’Henri Meschonnic, dont il a été l’étudiant. L’œuvre de ce penseur, située au carrefour de la théorie, de la traduction et de la poésie, peut sembler intimidante parce qu’elle se dérobe et résiste à la synthèse. Mai…
 
Isabelle Daunais nous fait découvrir la pensée du romancier Milan Kundera sur son art. Nous discutons, à la lumière de trois de ses essais, L’art du roman (1986), Les testaments trahis (1993) et Le rideau (2005), de ce qui fait en sorte que le roman – contre les tendances à l’uniformisation et au kitsch –, rappelle inlassablement, d’une façon qui l…
 
Loading …

Guide de référence rapide

Google login Twitter login Classic login