Aldor public
[search 0]

Téléchargez l'application!

show episodes
 
Des deux prétendants de Chimène, son favori semble être agréé par son père. Ce digne fils d'un vieil homme vaillant et courageux n'est autre que Don Rodrigue. L'affront fait au père de ce dernier, par celui de Chimène, mettra-t-il en péril l'union des deux familles? (par Ezwa) Personnages : Don Fernand, premier roi de Castille - Cebes Dona Urraque, infante de Castille - Nadine Eckert-Boulet Don Diègue, père de don Rodrigue - Aldor Don Gomès, comte de Gormas, père de Chimène - buenavista Don ...
 
Madelon et Cathos, deux jeunes provinciales, arrivent à Paris en quête d'amour et de jeux d'esprit. Gorgibus, père de Madelon et oncle de Cathos, décide de les marier à deux prétendants, La Grange et Du Croisy, mais ces dernières les ridiculiseront de telle façon que ceux-ci voudront se venger de ces « précieuses ». Entre alors en scène un jeune homme, Mascarille, se prétendant homme du monde fréquentant les meilleurs cercles, qui tombera amoureux de Madelon. Vient ensuite un second homme, J ...
 
Loading …
show series
 
https://aldoror.fr/wp-content/uploads/Mouret.mp3 Ce sont les Talas, les animateurs de l’aumônerie catholique de Normale Sup, qui ont vendu la mèche : la vraie faute de l’abbé Mouret, ça n’est pas d’avoir aimé Albine, c’est de l’avoir abandonnée dans son désespoir. Mais dans cet autre récit de la Chute qu’est La faute de l’abbé Mouret, d’Emile Zola,…
 
Respecter les choses, même les plus insignifiantes, en les maniant avec délicatesse et attention, c'est lutter contre la réduction du monde à une ressource corvéable qui ne servirait qu'à satisfaire mon appétit insatiable, ma gloutonnerie, mon irrésistible volonté de puissance. Cet article Le respect et la grâce est apparu en premier sur Improvisat…
 
Ce n'est pas dans l'erreur qu'est le diable ; l'erreur est seulement humaine. Le diable accourt à cet instant précis où, quelqu'un nous offrant la possibilité de reconnaître cette erreur, nous ne saisissons pas cette chance et à l'aveu, préférons le déni. C'est là, dans cette persévérance, qu'est l'endurcissement et la faute véritable contre l'espr…
 
https://aldoror.fr/wp-content/uploads/boetie.mp3 A la fin de son Discours sur la servitude volontaire, Etienne de La Boétie a l’intuition de ce que la servitude est non pas seulement acceptée, ni même désirée, du fait d’une ruse ou d’une subtilité machiavélique des puissants qui instilleraient ce faux désir en nous, mais qu’elle est consciemment vo…
 
Que Diana Rigg, qui incarna le personnage d'Emma Peel dans le feuilleton Chapeau melon et bottes de cuir, ait pu se sentir « rabaissée, parce que j’étais tellement bien plus que cette simple image de femme sexy », voilà qui m'attriste, plus encore peut-être que sa mort, regrettable mais hélas inévitable. Cet article Bottes de cuir est apparu en pre…
 
C'est à cela que servent les voitures et les locomotives, les machines inventées par les hommes : à nous déplacer quand les petits oiseaux ne chantent plus, que le vent s'est levé, qu'il fait froid et nuit et que, pourtant, il faut avancer. Cet article Le vélo, le vent et la locomotive est apparu en premier sur Improvisations.…
 
Certains d'entre nous ont besoin d'être au pied du mur pour réagir vraiment quand le même péril en inhibe d'autres. Chez certains, l'imminence de la catastrophe conduit au désespoir ; chez d'autres, elle conduit à l'action. Cet article Fresque du climat, optimisme et pessimisme est apparu en premier sur Improvisations.…
 
Gaieté et hardiesse ont une vertu intrinsèque comme a une vertu intrinsèque la beauté. Il est bien, il est mieux, que la beauté se double de bonté et de bienveillance mais même quand elles ne sont pas là, la beauté est quelque chose de grand et de lumineux ; elle a une vertu en soi. Cet article Gaie et hardie est apparu en premier sur Improvisation…
 
Je me demande, s'il n'y a pas, dans notre force, dans notre capacité à dépasser le désespoir, un peu de cette propension à aimer les choses contre nature, qui est notre propension à nous raconter des histoires, à substituer au monde extérieur un monde imaginaire. Cet article Perversion et culbuto est apparu en premier sur Improvisations.…
 
Il y a en chaque homme, aussi commun et dénué de qualités particulières qu'il soit, une galaxie de connaissances, de compétences, de qualités. L'homme le plus obscur est un puits rempli d'étoiles qui brillent dans les actions les plus banales et les plus quotidiennes. Cet article C’est Mozart qu’on assassine est apparu en premier sur Improvisations…
 
https://aldoror.fr/wp-content/uploads/jeannedarc.mp3 Il y a, dans toutes ou presque les églises de France, des statues de plâtre de Jeanne d’Arc. Des reproductions par centaines des quelques dizaines de modèles créés au début du XXème siècle, entre la béatification de 1909 et la canonisation de 1920. Créées de part et d’autre de la Grande guerre, c…
 
On ne cherche plus à faire bien ou au mieux ; on cherche à optimiser notre notation par l'audit, comme les constructeurs automobiles cherchaient à optimiser leurs moteurs non pas dans l'absolu mais au regard des critères utilisés par les tests de pollution. Cet article Inversions des priorités est apparu en premier sur Improvisations.…
 
Les enfants sont ceux qui croient que d'autres - les grands, les parents, les adultes, les chefs, le pouvoir - ont des connaissances, des compétences, une intelligence du monde qu'eux-mêmes n'ont pas ; et qui se réfugient dans cette illusion pour ne pas prendre les choses à bras-le-corps Cet article Ils savent ; ce sont des grands est apparu en pre…
 
https://aldoror.fr/wp-content/uploads/nature.mp3 Dans La nature, qu’il publie en 1836, Ralph Waldo Emerson proclame la sympathie, les résonnances, les correspondances – le lien profond unissant l’homme à la nature, qui fait qu’il se retrouve en elle et qu’il se perçoit, en son plus intime, comme une partie d’elle. Le texte commence comme un poème, …
 
L'esprit de géométrie a bien des avantages et il évite bien des dérives. Mais comment ne pas voir ses limites, notamment dans les matières où la recherche constante de la logique et de la cohérence conduit au refus d'appréhender les choses dans leur totalité et leur irrépressible réalité ? Cet article Que nul n’entre ici s’il est géomètre est appar…
 
https://aldoror.fr/wp-content/uploads/miserables.mp3 Quand Jean Valjean, devenu Monsieur Madeleine, bienfaiteur et maire de Montreuil-sur-Mer, apprend qu’un innocent va être condamné pour ses propres crimes, il abandonne tout pour aller se dénoncer. C’est ce passage que je lis. Pourquoi agit-il ainsi ? Il a, pendant des nuits, agité cette décision …
 
Les regards ne s'échangent plus et encore une fois nous constatons que c'est dans les choses les plus impalpables, les plus apparemment insignifiantes, que réside souvent le plus essentiel, ce sel sans lequel le monde perd sa saveur. Cet article Des regards qui ne s’échangent plus est apparu en premier sur Improvisations.…
 
https://aldoror.fr/wp-content/uploads/crises.mp3 Dans le recueil d’interventions paru sous le titre Vivre dans un monde en crise, Jiddu Krishnamurti parle longuement de la pensée. De sa grandeur mais surtout de ses limites ou plutôt de ses biais, avec cette tendance, qui lui est naturelle et structurelle, de figer la perception des choses, des évén…
 
Il faut, quand on défend un juste combat, se retenir de céder à la tentation de la mauvaise foi, se retenir d’instrumentaliser les drames et les émotions pour servir des causes qui n'ont rien à voir avec ces drames. Cet article Instrumentalisation du drame et profiteurs de guerre est apparu en premier sur Improvisations.…
 
Vivre, c'est à chaque instant décider de son avenir indépendamment de ce qui fut fait, indépendamment de ce que furent nos projets, nos rêves, nos plans sur la comète. C'est décider de son avenir en tenant compte de la seule chose qui vaille : ce qui est. Ce qui est et non pas ce qui aurait pu être, ce qui aurait dû être, ce que nous aurions aimé q…
 
Si la tragédie élève l'âme, c'est qu'elle met en scène des héros guidés par l'honneur, la dignité et la sincérité ; si les réseaux sociaux l'abaissent, c'est que, sous couvert de réalisme, ils décrivent un monde peuplé d'hommes et de femmes vils et indignes de leurs fonctions. Cet article La tragédie et les réseaux sociaux est apparu en premier sur…
 
Comment ne pas voir que ce qui est reproché aux autorités n'est en très grande partie que le reflet de nos propres comportements, de nos propres aspirations, de notre propre schizophrénie ? Cet article Demander des comptes, c’est aussi se défausser est apparu en premier sur Improvisations.Par Aldor
 
Loading …

Guide de référence rapide

Google login Twitter login Classic login