Maxime Machenaud : "Si je dois gagner la Coupe d'Europe, c'est peut-être cette année"

43:04
 
Partager
 

Manage episode 317302854 series 2916441
Par Eurosport Discovery, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

300 ! C’est le nombre de matches de haut niveau disputés par notre invité en 15 ans de carrière... et ce n’est pas fini pour Maxime Machenaud !


C’est peut être un détail pour vous mais ces chiffres montrent l'énorme régularité du bonhomme qui, à 33 ans, joue sa dernière saison avec le Racing 92 où il aura joué 10 saisons avant de rejoindre l'Aviron Bayonnais l'été prochain.


Formé au Stade Bordelais, puis au CABBG avant de rejoindre Agen où il explose en Top 14 en 2010, c’est en 2012 qu'il rejoint le club des Hauts de Seine. Pour moi Maxime Machenaud, c’est un peu le gendre idéal, un jeune premier doué, talentueux, qui colle bien à l'image du club ciel et blanc. C’est aussi une forme d’éternelle jeunesse, un professionnalisme et une maturité aguerrie au fil des matchs compliqués en équipe de France ces 10 dernières années et avec le Racing 92.


En 15 ans, il a tout connu du rugby pro. L’ivresse de la victoire avec ce Bouclier conquis en 2016 au Camp Nou, mais aussi la défaite avec trois finales de Coupe d’Europe perdues, ou encore l’Equipe de France avec laquelle il a joué 38 fois.


Au-delà du nombre de matches et du joueur, connaît-on vraiment l'homme derrière le sportif, ses galères ? Comment a-t-il vécu son évolution de Bordeaux à aujourd'hui, d'Agen à Paris ? Victorieux de l'ASM ce week-end avec le Racing, il nous parlera de son parcours de ce club francilien atypique, de sa vie d'homme et de son futur projet, familial et professionnel.


Bienvenue dans Poulain Raffûte et bonne écoute !


Emission concoctée par Raphaël Poulain, raffûteur en chef, et Arnaud Beurdeley, journaliste reporter au Midi-Olympique, et réalisée par Sébastien Petit, journaliste pour Eurosport.


Ecoutez d'autres épisodes :


Kevin Gourdon : "Je suis super excité par cette nouvelle vie qui m'attend"


Jérémy Clamy-Edroux : "Peu importe le jugement des gens, ma seule crainte, c'était celui de mon père"


Hugo Bonneval : "Je n'ai pas la force mentale de me dire que ma carrière est finie"


Gillian Galan : "J’aimerais faire un match d’adieu avant de passer à une nouvelle vie"


Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


Retrouvez tous les podcasts d'Eurosport ici



Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

110 episodes