#21 : minute conne – « Vendez-moi ce stylo ! » L’art de négocier un bien immobilier

7:19
 
Partager
 

Manage episode 278628461 series 2777884
Par Podiome and Loïc Audet, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Ce qu’il faut retenir :

Les bonnes opportunités se créaient et ne tombent pas du ciel.

Pour espérer faire une bonne affaire, il faut connaître le marché sur votre zone de prospection, mais aussi et surtout les micros marchés.

Avant de parler de négociation posez-vous cette question : Est-il nécessaire de négocier ?

Un bien au prix du marché voir en dessous du prix du marché ne vous attendra pas. Vous n'achetez pas un prix, vous acheter au prix.

Le processus d'achat et de négociation commence dès la sélection du bien et la première prise de contact.

1/ La psychologie du vendeur:

Pour schématiser, il existe 5 types de vendeurs:

-le rêveur : il pense que son bien est au-dessus de tous les autres. Il fixe le prix de son bien en fonction de son futur achat sans tenir compte du marché local. Il dit ne pas être pressé, mais il finira par se rendre compte que le temps file.

-le marié ou le divorcé : il veut aller vite, mais souhaite rentrer dans ses frais.

-l’héritier : il veut aller vite et tourner la page. Il est lucide sur la qualité du bien à vendre. ATTENTION, quand ils sont plusieurs, il faut se méfier.

-le terrien : il a remboursé son crédit, à moins de pression financière. Il est pragmatique.

-les cas particuliers

Peu importe le profil, pour engager une bonne négociation, le premier à parler doit être le vendeur. Vous devrez alors l'aiguiller sur des questions précises:

-Pourquoi le propriétaire vend ?

-Depuis combien de temps le bien est en vente ?

-Des travaux sont-ils à prévoir dans le bien et/ou la copropriété ?

-Avez-vous reçu des offres et à quel prix ?

-Pourquoi elles n'ont pas été retenues ?

-Bonus, si agent immobilier : A quel prix les propriétaires sont-ils prêts à vendre ?

2/Durant la visite: poker face

Tout en restant très sympathique, ne montrez pas trop votre enthousiasme, car les coups de cœur ont souvent un prix.

Passez en revue tous les points que vous souhaitez vérifier et dressez-vous une liste des points négatifs pécuniairement quantifiable.

Votre offre doit être argumentée et justifiée ce qui vous permettra d'éviter les allers retours de négociation (les contres propositions).

3/ Ne perdez pas une affaire pour une poignée d'euros

Fixer vous des limites à l'avance. Gardez-vous un booster d'environ 1% du prix du bien que vous êtes sur le point de négocier pour ne pas perdre bêtement une opportunité.

77 episodes