Saison 2 - Thomas Hoenig, co-fondateur & co-gérant d'Hoptimize (#034)

28:32
 
Partager
 

Manage episode 263469487 series 2568853
Par Michaël Dumbi (Via The Podcast Factory Org) and EOX Construction, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Après avoir travaillé pour différents bureaux d’études pendant 7 ans, Thomas Hoenig et son frère, Pierre, ont finalement décidé de se lancer ensemble.

« Hoptimize c’est aussi l’idée d’optimisation, nous sommes un bureau d’études, un bureau de concepteurs, d’ingénieurs conseils, dans le secteur des techniques spéciales.
Notre but est de réaliser et concevoir des installations techniques tout en favorisant l’économie de matière, d’énergie mais aussi de temps et des budgets. »

En effet, lorsqu’on travaille au niveau de la source du secteur immobilier, la question de l’environnement est également vite mise sur le tapis. Un bureau d’études tel que Hoptimize se doit de réfléchir en terme d’économie d’énergie, de dégagement de CO2, etc.

Proposer et penser à des solutions énergiquement valables? Une solution qu’évoque avec nous Thomas Hoenig lors de ce podcast.

« Bien que nous ne sommes pas maitre de tout et que nous sommes cadenassés par un client ainsi que son budget, on essaye toujours de faire au mieux pour proposer des solutions énergiques tout en respectant le budget de notre client. »

La mission d’Hoptimize ? Intervenir dans les projets architecturaux le plus tôt possible afin d’intégrer au mieux les techniques spéciales.

Mais qu’est-ce que les techniques spéciales? Quel est l’impact d’un métier comme celui de Thomas Hoenig avec l’arrivée et l’immersion des objects connectés? Comment les intégrer au mieux dans son quotidien en tant que bureau d’études?

Mot de la fin : De par son expérience dans le milieu et ses différents projets, l’ingénieur met le doigt sur un point important : le marché est bouché, il représente une grande pénurie. Selon lui, cette pénurie est due à la sensibilisation des formations auprès des jeunes. Il existe très peu de formations dans le secteur.
Très souvent, après avoir acquis une base classique commune, les jeunes doivent faire preuve d’investissements, d’ordre monétaire mais aussi en terme de temps nous explique-t-il. D’autant plus que les formations proposées sont souvent des formations en cours du soir ou lors des weekends.

Texte : Elise Haemers

67 episodes